Rouen : il dort à l'hôtel et part sans payer

Rouen : il dort à l'hôtel et part sans payer

L'homme n'hésitait pas à passer plusieurs nuits dans des hôtels de Rouen (Seine-Maritime) puis à partir sans payer.

Le
Avec

Un prévenu a été jugé lundi 13 mars 2017 en comparution immédiate au Tribunal de Rouen (Seine-Maritime) pour filouterie de chambre à louer.

En récidive légale et représenté par son conseil puisqu'absent à la barre, un individu est entendu pour s'être rendu coupable d'avoir occupé une chambre à l'hôtel Mercure, à Rouen (Seine-Maritime), du 27 au 29 janvier 2017, sans la possibilité de régler non seulement la chambre, mais aussi les services que l'hôtel propose: minibar, repas...

Étant interdit bancaire, son paiement a bien sûr été refusé. Il a prétendu devoir rejoindre une amie qui pourrait l'aider, mais ce n'était qu'une affabulation de plus, elle n'est jamais arrivée. Venu à Rouen pour faire un essai d'emploi dans un restaurant de la ville, où il se présentait comme chef de rang, il a tour à tour endossé les compétences de plusieurs professions : joueur de football professionnel, entraîneur, restaurateur.. Il a toujours dormi à l'hôtel du fait de ses différents emplois et, cette fois-ci encore, le paiement des services proposés a été porté au débit de l'hôtel, qui a porté plainte.

Bien connu de la justice

Interpellé et placé en garde à vue, il a 21 condamnations portées à son casier judiciaire pour escroqueries, infractions diverses et implication dans une affaire de corruption. Un examen psychiatrique décrit une pathologie bipolaire à l'esprit délirant. Il s'invente en effet une autre vie que la sienne, associée à un risque de récidive. Le prévenu, entendu par la Police, déclare qu' "il ne savait pas qu'il était interdit bancaire". Pour le procureur, "le prévenu est parfaitement conscient de ses actes". Sa défense rétorque qu' "il faut tenir compte du profil psychologique et psychiatrique de l'individu". 

La Tribunal le condamne à trois mois de prison avec sursis assortis d'une mise à l'épreuve de deux ans ainsi qu'à une obligation de soins.   


1234
Participez au concours et remportez votre Petit Futé !
Participez au concours jeune reporter et tentez de gagner des cadeaux !
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques
A l'antenne

Normandie Matin avec Nolwenn et Charles