Compteurs Linky : les quatre contre-vérités qui agacent Enedis Normandie

Compteurs Linky : les quatre contre-vérités qui agacent Enedis Normandie

Jacques Mahé, Enedis, revient sur les contre-vérités au sujet des compteurs linky.

Le
Par :

La direction d'Enedis Normandie a tenu, jeudi 16 février 2017, à revenir sur des "mensonges" désormais courants concernant les nouveaux compteurs disposés d'ici 2020, dans les entreprises et chez les particuliers, sur le réseau français d'électricité.

De passage à Caen (Calvados), jeudi 16 février 2017, Denis Dugabelle, directeur territorial Enedis Normandie (ex-Erdf), n'a pas caché son agacement face aux informations qu'il estime mensongères, circulant autour des installations en cours de nouveaux compteurs électriques, les compteurs Linky. Fin janvier 2017, plusieurs rédactions du Calvados ont par exemple reçu un communiqué de presse faisant état d'un incendie provoqué par ces compteurs, dans un immeuble du boulevard Vanier à Caen. "C'est faux, ils ne peuvent pas être à l'origine d'un incendie, expose Jacques Mahé, délégué territorial à Caen. L'incendie est parti d'une colonne qui ne nous appartient pas et les pompiers le confirment !" Vent debout contre ses allégations, ils ont tenu à rétablir quelques vérités

  • Un danger sur la santé, à cause de son rayonnement électromagnétique. "2016 a été une année riche en études sur le sujet. Elles ont prouvé que le compteur Linky ne produit aucune nuisance. A trois centimètres, son rayonnement électromagnétique est inférieur à 0,25 microns Tesla, l'unité de mesure de l'induction magnétique, contre 1 pour une radio, de 4 à 8 pour une télévision ou jusqu'à 20 pour certains aspirateurs. Son champ électromagnétique est donc à peine mesure par rapport à ces objets du quotidien."

  • Le compteur consomme plus d'énergie qu'avant. "Il consomme un watt par heure, comme les précédents. Et ce watt n'est pas compté par le compteur et son coût est donc à la charge du réseau."

  • Une intrusion dans la vie privé. "L'information produite par ce compteur est faite pour ce compteur. C'est un tout pour maîtriser de façon très précise sa consommation d'électricité comme si vous utilisiez une balance pour perdre du poids. Ce compteur ne permet pas de savoir si vous avez utilisez de l'électricité pour un chauffage, votre réfrigérateur ou votre télévision. Mais le client peut en revanche lui savoir si une augmentation de sa consommation d'énergie correspond à tel ou tel utilisation d'un appareil électrique à un moment donné dans sa maison."

    Denis Dugabelle assure que le compteur ne permet pas de connaître les usages du client :
    0:00
    0:00
  • Le compteur est installé sans que les clients ne le sachent. "Tous les clients chez qui nous allons remplacer l'ancien compteur par un nouveau sont informés au préalable de notre passage. Par ailleurs, ils disposent de la ligne téléphonique allo Linky. On ne rentre pas dans les domiciles sans y être accueillis."


Réactions

Lazare Garcin

16 février 2017 , 21:35
La contre-vérité, c'est surtout de dire qu'un appareil électrique consomme des volts: des volts ? Non mais ça va pas la tête ? Le volt est une unité de tension, pas d'énergie. Ce directeur d'Enedis ne connaît manifestement rien à l'électricité.
Signaler un contenu illicite

Stéphane Lhomme

17 février 2017 , 16:16
Eh bien il n'est pas difficile de savoir qui est le menteur, c'est M Enedis ! 1) ce ne sont pas les ondes émises par le Linky lui-même sui posent problème mais les informations qu'il envoie dans les fils du logement qui génèrent un rayonnement permanent et donc dangereux même à un niveau faible. 2) le Linky permet de tout savoir sur votre vie : quand vous vous levez, quand vous êtes absent, quels appareils vous utilisez, etc C'est un véritable Big brother qu'on veut nous imposer dans notre logement en nous jurant qu'il ne servira pas !!! 3) Sur le terrain, les milices d'Enedis installant les compteurs par la force, la menace, les insultes et les intimidations mensongères comme "si vous ne prenez pas le linky aujourd'hui, vous devrez le payer", ou "vous devrez payer une somme mensuelle", etc
Signaler un contenu illicite

SN

18 février 2017 , 01:25
Je suis malade depuis que le compteur Linky a été installé chez moi (il est dans les parties communes de l'immeuble). Maux de tête, acouphènes, vertiges, manque de concentration, mémoire défaillante...Et cela avant même de savoir que le LINKY avait été installé. J'avais signifié mon refus par lettre RAR et, au téléphone, ENEDIS et l'entreprise qui les installait m'avaient assuré que j'étais inscrite dans une liste de refus et il ne serait pas installé, j'ai cru à leurs belles paroles...
Signaler un contenu illicite

14RA044 fabien

18 février 2017 , 12:30
NON SEULEMENT , il existe un ' plan ' national de récolte de données....pour mieux les revendre plus tard, mais le risque d'incendie de ces compteurs, n'est même pas abordé dans ce discours officiel ! Continuons de résister aux pressions et menaces des installateurs....qui sont, maintenant, rémunérés...au rendement!!
Signaler un contenu illicite

motte sylvie

17 mars 2017 , 12:04
Pas d'incendie? J'en ai été pourtant le témoin, chez voisine, le 4 mars dernier. Toute la colonne électrique s'est enflammée, de nuit en plus. Ni Enedis ni personne ne semble contester le lien avec le nouveau compteur posé en décembre. Des expertises sont en cours pour déterminer si c'est un e erreur de pose ou un vice de fabrication du compteur ( de CE compteur en particulier, bien sûr...). Cette maison, très récente, est inhabitable, et la propriétaire est relogée pour deux mois.
Signaler un contenu illicite
Réagir

1234
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Examen : consultez les résultats
Gagnez Le Petit Futé Rouen
Je suis Normand
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques
A l'antenne

La nuit avec