Renault recrute 200 personnes en CDI près de Rouen

Renault recrute 200 personnes en CDI près de Rouen

Le site de Renault à Cléon embauchera 200 personnes en CDI au cours de l'année 2017. © Tendance Ouest

Le
Par : Marie-Charlotte Nouvellon

Le constructeur automobile Renault a annoncé ce mardi 14 février 2017 la création de 200 postes en CDI sur son site de Cléon (Seine-Maritime). Une mesure qui prend place dans un accord "Cap 2020", négocié avec les syndicats mais qui ne fait pourtant pas l'unanimité.

Bonne nouvelle pour l'emploi. Le constructeur automobile Renault a annoncé ce mardi 14 février 2017 la création de 200 postes en CDI au cours de l'année sur son site de Cléon (Seine-Maritime). Ils rejoindront les plus de 3 200 employés de l'usine normande.

Un engagement renouvelé sur trois ans?

La mesure prend place dans le cadre de l'accord "Renault France - Cap 2020" qui prévoit l'embauche de 3 600 CDI en France d'ici 2019. De quoi redonner le sourire à Lionel Langlais, délégué syndical CFDT sur le site. "Dans le cadre de cet accord, notre objectif était d'obtenir sur Cléon entre 200 et 250 CDI tous les ans sur trois ans, et cela semble bien engagé."

L'enthousiasme semble pourtant plus modéré chez son homologue de la CGT. "Ces embauches sont bien sûr une bonne nouvelle, reconnaît Pascal Lemanach. Mais 200 emplois, cela compense seulement à peu près les départs en retraites. Le bureau d'embauche devrait être ouvert beaucoup plus largement!"

Heures supplémentaires et samedi travaillé

Pour la CGT, qui a d'ailleurs refusé de signer l'accord, les efforts demandés en compensation de ces embauches ne passent pas. "Cap 2020 comprend une obligation d'heure supplémentaire, qui se faisait auparavant sur la base du volontariat, en fin de journée pour les équipes en cas de besoin. Une obligation qui peut s'appliquer tous les soirs et même les samedis matins", avance le délégué CGT.

Les signataires de l'accord assurent eux que "des garde-fous suffisants" ont été accordés par la direction du site sur ce point.

En 2013, un premier accord avait déjà permis plusieurs vagues d'embauches à Cléon, comprenant en tout 388 emplois en CDI sur trois ans. Une démarche positive pour Lionel Langlais qui veut croire que "si l'on commence à réembaucher, cela veut dire qu'on mise sur l'avenir du site. Et ce ne peut être qu'une bonne nouvelle dans un bassin d'emploi sinistré comme le nôtre."


1234
Tendance Live Cherbourg
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques