Amputé, Mourad Saadi repousse les limites de son corps [VIDÉO]

Amputé, Mourad Saadi repousse les limites de son corps [VIDÉO]

Mourad Saadi, adepte de CrossFit © Marc EYNAUD

Le
Par : Marc Eynaud

Lorsqu'il a perdu sa jambe vingt ans auparavant, Mourad Saadi a vu son monde s'effondrer. Et puis il a remonté la pente progressivement grâce au sport. Un parcours que sa nouvelle prothèse a permis d'accomplir. Rencontre lundi 13 février 2017, dans une salle de crossfit à Mondeville (Calvados).

"Je suis amputé fémoral de la jambe gauche depuis 20 ans, je remarche seulement depuis un an". En une phrase, il y a de quoi mesurer le chemin parcouru par Mourad Saadi, de saisir sa mentalité de guerrier. Dans la salle (Box) de CrossFit de Caen qui comme son nom l'indique est à Mondeville (Calvados), lundi 13 février 2017, il repoussait encore est toujours les limites de son corps.

Le CrossFit comme vecteur

Combinaison de force athlétique, d'haltérophilie, de gymnastique et de sports d'endurance, le CrossFit s'implante progressivement dans tout l'Hexagone. Dans la box de Mondeville, ils sont 200 à venir s'entraîner régulièrement sous la férule de coachs. C'est aussi là que Mourad, habitant à Saint-Pierre-sur-Dives, vient s'entraîner.

Surmonter le handicap

Mourad le reconnaît, vivre avec une jambe en moins l'a radicalement changé. "Le handicap m'a permis d'ouvrir les yeux sur beaucoup de choses et notamment sur les personnes différentes". Dans cette optique, il entraîne l'équipe des handi-vikings du Caen Handball. Un sport qui s'adresse à tous, quel que ce soit le handicap. Ce sont les mêmes règles que le Handball à la différence que cela se pratique en fauteuil. Les trois pas sont remplacés par trois poussées.

Dans le cadre du CrossFit, l'athlète consacre aussi ses efforts à promouvoir le "CrossFit Adaptive" c'est-à-dire accessible aux personnes porteuses de handicap. "Après mon accident, j'ai passé plus de temps à m'occuper des autres que de moi". C'est aussi cela qui l'a porté.

Une volonté de dépassement

Des efforts qui ont été certes grandement amplifiés par la pose d'une prothèse il y a un peu plus d'un an, lui permettant de marcher à nouveau après 19 ans de fauteuil. "Pour marcher ça va encore, pour soulever, il manque toujours la force et l'impulsion d'une jambe. J'essaye d'adapter et de compenser avec un gros gainage", tempère-t-il même.

La difficulté et l'imposition régulière de nouveaux défis constituent pour Mourad un leitmotiv. Du coup, nous lui avons demandé ce qu'il conseillerait à ceux qui galèrent à surmonter une épreuve. Voici sa réponse :

0:00
0:00


1234
Tendance Live Cherbourg
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques