Rouen: il agresse un passant au taser

Rouen: il agresse un passant au taser

Six mois de prison pour l'agresseur au taser

Le
Avec

Au Tribunal de Rouen ( Seine Maritime ), mercredi 7 décembre, un individu accusé d'avoir agressé un passant au taser, est jugé en comparution immédiate.

Mercredi 7 décembre, Karim Garbi est jugé et condamné à 6 mois de prison par le tribunal de Rouen. Les faits remontent à la veille.
Le 6 Décembre 2016 à 1h du matin, un homme attend sa rame dans la bouche de métro de la station Théâtre des Arts à Rouen. Derrière lui, il entend un jeune, Karim Garbi (24 ans), lui demander une cigarette. Il refuse. Karim Garbi se déchaîne.


Le jeune homme s'emporte

Il assène plusieurs coups, qui blessent sa victime au nez et à la bouche. Puis il sort un "taser" (pistolet à impulsion électrique) de sa poche, et s'apprête à l'utiliser contre sa victime. Dans la bagarre, il perd son arme qui tombe à terre. À nouveau, il roue de coups l'homme innocent. Puis il ramasse son taser et lui assène un violent choc électrique dans le dos avant de s'enfuir.

Une patrouille de police est vite alertée par les bruits de la bagarre et interpelle l'individu. Fortement alcoolisé, il déclare: "Ce taser n'est pas à moi ". Pourtant, un témoin de la scène confirmera l'agression délibérée de l'accusé. Son casier judiciaire comporte déjà neuf mentions pour faits similaires. Pour le Ministère Public, " Il y a récidive et une mise à l'écart est nécessaire". Pour sa défense, " Les faits sont trop peu probants pour établir une culpabilité ".

Il est tout de même condamné à six mois de prison ferme ainsi qu'au paiement de 300 euros de dommages et intérêts à sa victime.


1234
Je suis Normand Participez au concours jeune reporter et tentez de gagner des cadeaux !
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques
A l'antenne