Jacqueline Sauvage: nouveau refus de libération

Jacqueline Sauvage: nouveau refus de libération

Les avocates de Jacqueline Sauvage, Janine Bonaggiunta et Nathalie Tomasini, lors d'une conférence de presse, le 12 août 2016 à Paris © ALAIN JOCARD [AFP/Archives]

Le

Devenue un symbole des victimes de violence conjugale, Jacqueline Sauvage, condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari et partiellement graciée par le président, a vu jeudi une nouvelle fois rejetée sa demande de libération conditionnelle, a-t-on appris de source judiciaire.

Après un premier refus du tribunal d'application des peines de Melun (Seine-et-Marne) le 12 août dernier, c'est la cour d'appel de Paris qui à son tour a rejeté cette demande d'aménagement de peine, à laquelle le parquet général ne s'était pourtant "pas opposé". L'arrêt rendu à huis clos était en train d'être communiqué aux avocates de Jacqueline Sauvage.


1234
Tendance Live Le Havre
Guide de l'été
Examen : consultez les résultats
Je suis Normand
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques
A l'antenne

Génération tendance avec Mickaël et Morgane