Saint-Lo, 5 °C / 10 °C

Réfugiés dans la Manche : une longue attente

Réfugiés dans la Manche : une longue attente

Les réfugiés de Saint-Germain-sur-Ay sont 45. Ici, Fahim, 25 ans.

Le
Par :

Les réfugiés de la jungle démantelée de Calais sont arrivés il y a un mois en Normandie. Fahim, 25 ans, professeur en Afghanistan, témoigne à Saint-Germain-sur-Ay (Manche).

Ils sont 92 dans le département de la Manche : 14 personnes à Troisgots à La Chapelle-sur-Vire, 33 personnes à Cerisy-la-Forêt et 45 à Saint-Germain-sur-Ay. A ce dernier endroit sont accueillis des Afghans âgés de 18 à 38 ans, qui ont fui leur pays en guerre.

Démarches officielles entamées

Arrivés le 19 octobre dernier, les démarches sont entamées pour constituer pour ceux qui le souhaitent un dossier de demande d'asile. Des bénévoles d'associations se relaient pour assurer des cours de français et occuper ces exilés.

Objectif principal : apprendre le français

Fahim, 25 ans, était professeur dans une école en Afghanistan, avant de fuir son pays en guerre. Sans nouvelle de sa famille, sa priorité est d'apprendre le français et de régulariser sa situation avant de pourvoir entamer des recherches pour retrouver les siens.

Du foot, justement, il y avait entraînement ce mercredi 23 novembre 2016 , au centre du Miramar à Saint-Germain-sur-Ay avant le match Manche Solidaire qui se déroulera le samedi 10 décembre 2016 avec des joueurs des équipes du secteur de Lessay (Manche).


12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques