Saint-Lo, 7 °C / 13 °C

Vue en date du 12 août 2016 de la centrale au charbon de Dangyang dans la province d'Hubei en Chine - STR [AFP/Archives]

Le 24 novembre 2016 à 06:41

Au moins 40 personnes ont trouvé la mort jeudi lors de l'effondrement d'une plateforme de chantier dans une centrale au charbon du centre de la Chine, a annoncé l'agence Chine nouvelle.

L'accident s'est produit vers 07h00 locales (23h00 GMT mercredi) dans une tour de refroidissement en construction de la centrale électrique de Fengcheng, dans la province du Jiangxi, a indiqué l'agence officielle.

Chine nouvelle avait dans un premier temps évoqué "plus de" 40 morts, citant des sauveteurs, avant que ces derniers ne revoient le bilan à 40 morts exactement. Ce chiffre devrait cependant augmenter car "un nombre inconnu de personnes sont toujours bloquées" sous les décombres, d'après l'agence.

Cinq ouvriers blessés ont également été hospitalisés, selon la même source.

Des images diffusées par Chine nouvelle sur son application mobile montraient un amas de tiges métalliques tordues, une grue tentant de dégager les décombres et des sauveteurs en tenue orange emportant un mort sur un brancard.

Au total, 32 camions de pompiers, 212 militaires, neuf chiens spécialisés dans la recherche et deux drones ont été déployés sur le lieu de l'accident, ont annoncé jeudi en fin de matinée les pompiers de la province sur leur compte officiel d'un réseau social.

Quelque 68 personnes étaient présentes lors de l'effondrement, selon le média officiel local China Jiangxi Online.

Les victimes travaillaient sur le chantier d'agrandissement de la centrale, lequel avait été lancé en juillet 2015, avait indiqué l'an passé le gouvernement local sur son compte officiel de microblogs.

L'objectif était de construire deux générateurs supplémentaires de 1.000 MW chacun, devant être livrés fin 2017 et début 2018, pour un investissement total de 7,67 milliards de yuans (1,1 milliard d'euros), selon la même source.

Les accidents industriels sont fréquents en Chine, les réglementations en termes de sécurité y étant parfois ignorées et contrôlées de façon laxiste.

Cet été, plus de 130 personnes avaient été hospitalisées après des fuites de produits chimiques dans une usine de l'est de la Chine.

En avril, un incendie dévastateur s'était prolongé 16 heures durant après une explosion dans un entrepôt de composants chimiques et de carburant dans la province côtière du Jiangsu (est), réclamant l'intervention de quelques 400 pompiers.


Réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir

12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques