Saint-Lo, 5 °C / 10 °C

Outrage envers la police : un responsable syndical jugé à Caen

Outrage envers la police : un responsable syndical jugé à Caen

Le rassemblement en soutien à Franck Mérouze devant le Tribunal de Caen (Calvados).

Le
Par :

Mercredi 23 novembre 2016, environ 250 personnes étaient rassemblées devant le tribunal de Caen (Calvados) pour soutenir un délégué syndical de la CGT. Celui-ci comparaissait pour outrage envers le responsable de la Direction départementale de la sécurité publique du Calvados. Des faits intervenus en marge d'une mobilisation contre la Loi Travail.

Ils étaient environ 250 rassemblés devant le tribunal de Caen (Calvados) mercredi 23 novembre 2016. Dès 8h30, des militants de la CGT, FO, FSU ou encore de l'UNEF et de l'UNL, s'étaient donné rendez-vous pour soutenir un délégué syndical caennais, Franck Mérouze, convoqué pour répondre d'un outrage envers le responsable de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Calvados.

Les faits remontent au 12 mai 2016 et concernent la diffusion d'un tract en marge d'une manifestation contre la Loi Travail à Caen. On pouvait notamment y lire: "Le responsable de la DDSP a délibérément provoqué un incident grave en ordonnant à un officier de jeter un pétard sur le cordon de CRS afin de justifier de la charge contre les étudiants."

Selon Gaël, militant CGT présent devant le tribunal: "ce n'est pas la personne qui est visée, mais le syndicat". Écoutez-le:

Le procès de Franck Mérouze n'a finalement pas eu lieu. L'affaire a en effet été renvoyée au 17 janvier 2017, à 8h30. Les faits pourraient être requalifiés d'ici là. Le ministère public en a en tout cas fait la demande.


12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques