Saint-Lo, 7 °C / 13 °C

Primaire de la droite: dans l'Eure, le département de Bruno Le Maire, les premières réactions

Primaire de la droite: dans l'Eure, le département de Bruno Le Maire, les premières réactions

Dans le fief de Bruno Le Maire, dans l'Eure, les résultats du candidat ont forcément déçu.

Le
Par :

Dimanche 20 novembre 2016, les élus de l'Eure soutenaient massivement Bruno Le Maire, originaire du département, dans la course à la primaire de la droite. Après la claque que reçoit le candidat qui termine en cinquième position du scrutin, ils se positionnent pour le second tour.

Ambiance pesante dans la soirée de dimanche 20 novembre 2016 dans le fief de Bruno Le Maire, à Évreux (Eure). Pour le député de l'Eure, c'est la claque. Dans le département, il recueille 10,2% des suffrages, bien loin derrière François Fillon (42,81%), Nicolas Sarkozy (22,53%) et Alain Juppé (21,61%). C'est au-dessus de son score national (2,4%) mais bien loin des attentes qui ont pu être nourries ces derniers mois.

Sébastien Lecornu votera pour François Fillon

Sébastien Lecornu, président du Département de l'Eure et proche soutien de Bruno Le Maire refuse de remettre en cause sa campagne électorale malgré le faible score. "Il a fait une campagne absolument formidable. Durant deux ans il a rencontré des milliers de français et a bâti le programme le plus solide et le plus abouti."

Tout juste reconnaît-il que "sans doute, l'adhésion recueillie par Bruno Le Maire sur le terrain ces deux dernière années ne s'est pas complètement traduite dans les urnes". Le président du Département de l'Eure annonce par ailleurs qu'il votera, comme Brunon Le Maire, François Fillon au second tour de la primaire.

Même son de cloche chez le référent de Bruno Le Maire dans l'Eure, Johan Auvray, qui se dit "évidemment déçu des résultats mais fier du parcours" de son candidat qui "partait de loin. Malgré le score il aura marqué les esprits". Dans les prochains jours, ses équipes discuteront de leur choix pour le second tour.

Frédéric Duché "avait senti la vague Fillon monter"

De son côté, Frédéric Duché, maire des Andelys (Eure), soutient de Bruno Le Maire et en charge de l'organisation de la primaire dans le département assure qu'il "avait senti que la vague Fillon montait". Il appelle d'ailleurs à voter pour François Fillon.

Il retient surtout "une très belle première expérience" pour l'organisation de cette primaire, avec "une grande participation qui donnera une légitimité forte au candidat qui sortira vainqueur".

Guy Lefrand préfère Alain Juppé

Le maire d'Évreux, Guy Lefrand, qui accompagnait dimanche matin Bruno Le Maire venu voter dans sa mairie, avait annoncé avant même le résultat du scrutin que "j'ai bien évidemment voté pour Bruno Le Maire et soutiendrai Alain Juppé au second tour".


12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques

Génération tendance avec Mickaël et Morgan