Saint-Lo, 5 °C / 10 °C

Calvados. Ils volent du bois de chauffage pour le revendre sur Le Bon Coin

Calvados. Ils volent du bois de chauffage pour le revendre sur Le Bon Coin

Le bois dérobé était entreposé dans le pré de la propriétaire à Petiville (Calvados).

Le
Par :

Mercredi 16 novembre 2016, un jeune homme âgé de 20 ans a été jugé devant le tribunal correctionnel de Caen (Calvados) pour vols en réunion. Les faits ont été commis à Petiville, non loin de Cabourg, en avril et mai 2016.

C'est pour vols en réunion commis à Petiville, près de Cabourg (Calvados), qu'un individu de 20 ans a comparu devant le tribunal de grande instance de Caen mercredi 16 novembre 2016.

Au mois d'avril 2016, une habitante de cette commune s'aperçoit que du bois, remisé dans un pré lui appartenant, a disparu. La quantité estimée est de seize stères, soit une valeur marchande de 800 euros. Un témoin lui indique alors avoir remarqué sur les lieux deux individus à bord d'un véhicule tractant une remorque. Intrigué, il avait relevé le numéro d'immatriculation.

Parcours judiciaire depuis le tribunal pour enfants

L'enquête remonte alors à deux jeunes hommes. L'un d'eux est bien connu de la justice (NDLR: au point d'avoir écopé la veille, mardi 15 novembre 2016, de 13 mois de prison ferme pour trafic de stupéfiants!). Ayant commencé son parcours par le tribunal pour enfants pour usage de stupéfiants, il le poursuit adulte pour vols aggravés, recels et trafic de stupéfiants.

Une annonce sur Le Bon Coin

Ayant d'abord quelques soucis à reconnaître les faits, il finit par avouer avoir mis, avec son comparse, une annonce sur le site Le Bon Coin proposant du bois à vendre… avant de l'avoir volé! "Pour voir si ça allait mordre.", explique-t-il.

A l'audience, la procureure parle d'un individu largement connu par la justice: "Tout a été tenté pour le mettre en garde." L'avocat de la défense plaide, lui, que son client avait augmenté sa consommation d'héroïne, à l'époque. Il devait donc trouver des solutions financières car il avait un besoin physique de cette drogue. Il ajoute que le jeune homme a fait de gros efforts depuis.

Le prévenu est finalement condamné à trois mois de prison avec sursis et à une obligation de soins. En outre, il devra verser à la victime 1 000 euros de préjudice matériel et 200 euros de préjudice moral. S'y ajoutent 500 euros de frais de procédure.


12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques