, °C / °C

En Seine-Maritime, Bernard Cazeneuve promet l'arrivée de 60 policiers

En Seine-Maritime, Bernard Cazeneuve promet l'arrivée de 60 policiers

Bernard Cazeneuve avec le maire d'Elbeuf, Djoudé Merabet.

Le
Par :

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve s'est rendu ce jeudi 17 novembre 2016 à Elbeuf, à une trentaine de kilomètres de Rouen (Seine-Maritime) pour participer au Comité intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance (CISPD). Le ministre en a profité pour annoncer l'arrivée prochaine de 15 policiers et de 45 adjoints de sécurité.

Décidément, Bernard Cazeneuve aime bien la Normandie. Après des visites en Seine-Maritime, en octobre 2015 et en octobre 2016, mais aussi dans la Manche en septembre 2016, l'ancien maire de Cherbourg (Manche) s'est rendu ce jeudi 17 novembre 2016 à Elbeuf (Seine-Maritime) pour participer au Comité intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance (CISPD). Une venue symbolique sur un territoire où les problématiques sécuritaires sont importantes et où, même si la délinquance est en net recul (-4% en 2016), les violences intrafamiliales et les cambriolages restent un fléau.

Un groupe d'appui judiciaire créé

La venue ministérielle a été suivie de deux annonces. La première tient à l'organisation territoriale de la circonscription policière de Rouen (Seine-Maritime). Le directeur départemental de la sécurité publique, Philippe Trenec, fait le diagnostic et énonce le remède : "Il y a ici une organisation territoriale déséquilibrée, avec trois divisions dont celle d'Elbeuf, très isolée, avec de vrais problèmes de sécurité. Nous allons passer, en janvier 2017, de trois à deux divisions. Celle d'Elbeuf passe de 10 à 17 communes et de 57 000 à 150 000 habitants."

Ce changement d'échelle - Grand-Quevilly et Oissel dépendront par exemple de cette nouvelle division "Métropole Sud" - s'accompagne de la création d'un groupe d'appui judiciaire avec 12 fonctionnaires qui traiteront les flagrants délits, de nouveaux effectifs de police secours et de la création d'une sûreté urbaine.

Des renforts humains et du nouveau matériel

Le ministre a lui aussi insisté sur les nouveaux moyens mis en oeuvre sur le territoire elbeuvien. "D'ici mars, 60 policiers vont arriver dans le département, essentiellement ici. Il s'agira de 15 gradés et gardiens de la paix et de 45 adjoints de sécurité, que je considère comme des policiers à part entière et qu'il faut accompagner dans la préparation des concours pour qu'ils intègrent définitivement la police."

Les moyens supplémentaires sont humains mais aussi matériels. Conformément au plan de sécurité publique lancé par Bernard Cazeneuve, de nouveaux gilets balistiques souples, gilets pare-balles, véhicules sont ou vont arriver dans les commissariats. "Entre aujourd'hui et la fin du mois d'avril 2017, les armes intermédiaires, les véhicules et les moyens de protection vont arriver. C'est du concret et c'est tout de suite", a conclu le ministre.


12345
Tendance Live Zenith de Caen
Voter pour groupe préféré et donnez lui la chance de monter sur la scène Papillons de nuit
gagnez 2 places pour le cirque borsberg
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques
A l'antenne

La nuit avec