Saint-Lo, 5 °C / 10 °C

Kung-fu et foot chinois main dans la main ou simple appel du pied?

Kung-fu et foot chinois main dans la main ou simple appel du pied?

Echauffement avant un match de football, à l'école d'arts martiaux Tagou à Dengfeng en Chine, le 20 octobre 2016

Le

Sauts périlleux en arrière, roulades et coups de pied à la lune. Peut-être pas très académique sur un terrain de football, mais des centaines de jeunes Chinois s'entraînent aux techniques du kung-fu, dans l'espoir de faire enfin de leur pays une puissance du ballon rond.

A quelques encablures du temple de Shaolin, la Mecque des arts martiaux, l'école Tagou a ouvert l'an dernier une section foot, qui regroupe quelque 1.500 pensionnaires sur les 35.000 accueillis par l'établissement dans des conditions spartiates.

Les apprentis footballeurs, des garçons et des filles qui s'entraînent plusieurs heures par jour, ont droit à un terrain flambant neuf, avec des gradins en construction pour accueillir de futurs spectateurs.

"Nous répondons à l'appel de la patrie", explique l'entraîneur Sun Dawei, alors que le président Xi Jinping, lui-même grand amateur de ballon rond, ambitionne de faire de la Chine une superpuissance footballistique à l'horizon 2050.

Pékin investit des sommes faramineuses dans le but de compter 50 millions de footballeurs en herbe d'ici à 2020. Il reste du travail: le pays ne s'est qualifié qu'une seule fois pour une Coupe du monde et l'édition 2018 semble hors de portée pour les fils du dragon.

A Tagou, "nous cherchons à combiner le football aux techniques d'arts martiaux des moines de Shaolin, afin de créer un concept original", explique M. Sun, qui a suivi l'an dernier un stage pour devenir entraîneur de foot.

A l'image de la star mondiale Zlatan Ibrahimovic, connu pour des buts et gestes spectaculaires rendus, selon lui, possible grâce à la pratique intensive dans sa jeunesse du taekwondo. Sport dans lequel l'attaquant suédois a décroché une ceinture noire à 17 ans.

Sur le terrain, ses élèves d'une douzaine d'années s'échauffent en allongeant les roulades d'une surface de réparation à l'autre. Ils se rassemblent ensuite pour une chorégraphie de coups de poings et de coups de pieds en l'air.

L'entraîneur ordonne à un élève de lui porter un coup de pied à l'estomac. "Tu vois, j'esquive le coup comme ça", explique-t-il au jeune garçon, dont il saisit la jambe avant de le renverser dans l'herbe.

Des gestes qui vaudraient un carton rouge assuré à leur auteur, mais il ne s'agit que d'entraînement.

Pas comme au cinéma

"Avec leur base de kungfu, ils ont une souplesse et une force physique qui les aident quand ils jouent au football", observe M. Sun. "Et savoir sauter en l'air les aide aussi".

Impossible de ne pas penser au film de Hong Kong "Shaolin Soccer", qui narrait en 2001 les aventures d'une équipe de footballeurs férus d'arts martiaux qui remportent un tournoi grâce à leurs shoots stratosphériques et leurs sauts aériens par dessus leurs adversaires.

"Voler et faire des trucs géniaux, ça je ne sais pas faire", admet Sun Linyuan, 12 ans. "Mais plus tard, je saurai donner des coups de pied circulaires et je serai un meilleur footballeur", espère-t-il.

L'école se donne cinq ans pour figurer parmi les trois meilleures équipes espoir de la province du Henan (centre de la Chine). Elle a signé un contrat avec une société britannique pour faire venir des entraîneurs du Royaume-Uni.

Mais sur le terrain, la défense bat de l'aile, les tirs sont approximatifs et le contrôle de balle laisse à désirer, comme le reconnaît volontiers l'encadrement.

"Vous ne faites que courir après le ballon!" hurle à ses élèves un Sun Dawei exaspéré. "Je croyais vous avoir appris à marquer les adversaires", s'énerve-t-il pendant une mi-temps.

L'entraîneur reconnaît qu'il y a un monde entre le football et les arts martiaux. Pour autant, "nous sommes la meilleure école d'arts martiaux. Il n'y a pas de raison que nous n'arrivions pas à être aussi les meilleurs du pays dans une autre discipline".

Galerie photos


12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques