Saint-Lo, 7 °C / 13 °C

Un témoin accable l'organisation de la course

Le 19 octobre 2016 à 09:11

Une participante à la course d'obstacles " No limit day " qui avait lieu le dimanche 16 octobre au Centre d'entraînement golfique de Bois-Guillaume (Seine-Maritime) dénonce de graves manquements à la sécurité.

Une participante à la course d'obstacles "No limit day", qui avait lieu le dimanche 16 octobre au Centre d'entraînement golfique de Bois-Guillaume, dénonce de graves manquements à la sécurité. Fraîchement rentrés du "Mud Day Cabourg", un parcours du combattant de 13 kilomètres, cette sportive amateur et son compagnon se sont étonnés du "peu d'encadrement autour des obstacles".

"On a vraiment senti l'amateurisme"

"Contrairement au Mud Day pour lequel les secours étaient bien visibles, il ne semblait n'y avoir sur le parcours que de très jeunes bénévoles qui n'avaient pas même une trousse à pharmacie", s'indigne cette participante.

Inscrit dans la vague 2B, soit parmi les 300 premiers coureurs à s'élancer, le couple a appris sur le parcours la présence d'un blessé grave et la fermeture immédiate du water jump. "Le risque potentiel par rapport au niveau d'eau était mal évalué", signale-t-elle. On a vraiment senti l'amateurisme. L'obstacle aurait dû être supprimé dès le premier blessé. Par ailleurs, la zone était trop difficile d'accès pour les pompiers. Il est aberrant que des participants aient dû eux-mêmes porter secours à d'autres." De son côté, l'organisation affirme qu'une enquête est en cours.


Réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir

12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques

Normandie Matin avec Nolwenn et Charles