Saint-Lo, -2 °C / 6 °C

Pascal Martin a rappelé que le RSA était l'un des objectifs prioritaires du Département. - Marie-Charlotte Nouvellon

Le 18 octobre 2016 à 15:42

Le président du Département de Seine-Maritime, Pascal Martin, présente ce mardi 18 octobre 2016 son "plan pour un juste droit" pour lutter contre la fraude au RSA, qui a atteint les 2 millions d'euros en 2016. Il veut aussi mieux informer les 30 % de potentiels bénéficiaires qui n'y ont pas recourt aujourd'hui.

Accompagné des directeurs de Pôle emploi et de la CAF (Caisse d'allocation familiale), Pascal Martin, président du Département de Seine-Maritime, présente ce mardi 18 octobre 2016 son "plan pour un juste droit". Il souhaite ainsi lutter contre la fraude et mieux informer d'éventuels bénéficiaires sur leurs droits.

Un plan pour le RSA loin de la stigmatisation

"La réinsertion des bénéficiaires du RSA est un objectif prioritaire, et nous avons souhaité mener ce plan loin de la stigmatisation" insiste-t-il. Car si le projet du Département comporte bien un volet contre la fraude, les différents partenaires présents ont également mis en avant "la lutte contre le non-recours".

"Chaque pilier de ce plan est traité de façon équilibrée, présente Agnès Firmin-Le Bodo, vice-présidente en charge de l'action sociale. C'est aussi notre compétence d'aller chercher les personnes en détresse sociale, en milieu urbain comme rural, pour les informer de leurs droits." En France, plus de 30 % des potentiels bénéficiaires du RSA n'y ont pas recourt.

La collaboration avec Pôle emploi permettra "un accompagnement global, pour le retour à l'emploi mais aussi pour toutes les problématiques autour qui sont souvent des freins" précise Martine Chong-Wa Numéric, sa directrice régionale. Du côté de la CAF, des "rendez-vous du droit" sont mis en place pour permettre aux allocataires de faire un point sur leur situation.

Plus de 2 millions d'euros de fraude en 2016

Pascal Martin ne veut pas pour autant "faire dans l'angélisme". Il rappelle que trois agents ont été recrutés au Département pour lutter contre la fraude fiscale. Concernant le RSA, "elle représente, depuis début 2016, 2 275 000 €" précise Pascal Hamonic, directeur de la CAF en Seine-Maritime.

L'enveloppe globale du RSA représente 235 millions d'euros sur la Seine-Maritime, pour plus de 40 000 bénéficiaires. "Le nombre d'allocataires est en stabilisation, après des augmentations extrêmement fortes dans notre département industriel, percuté de plein fouet par la crise de 2008" a rappelé Pascal Martin.

À LIRE AUSSI


Réactions

david

24 octobre 2016 , 09:17
Et oui, je pense que pour mon voisin après des années de fraude, c'est fini pour lui mais je crois qu'il est plus malin que les contrôleurs alors à voir qui va gagner ? Bon courage aux travailleurs !
Signaler un contenu illicite
Réagir

12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques

L'Agenda avec Fred