Saint-Lo, 8 °C / 13 °C

Manche : des opposants à l'accueil des migrants à La Chapelle-sur-Vire répondent au préfet [vidéo]

Manche : des opposants à l'accueil des migrants à La Chapelle-sur-Vire répondent au préfet [vidéo]

Yves Ozouf, habitant de Fervaches (Manche)

Le
Par :

Le préfet de la Manche, Jacques Witkowski, est intervenu en direct sur Tendance Ouest, le lundi 17 octobre 2016, dans le cadre de l'arrivée prochaine de migrants issus de la jungle de Calais à La Chapelle-sur-Vire (Manche). Certains opposants ont trouvé ses propos injustes, ils s'expliques. [vidéo]

Vers 19h00, lundi 17 octobre 2016, un groupe d'opposants à l'arrivée de migrants issus du démantèlement prochain de la jungle de Calais à La Chapelle-sur-Vire, nettoyait les abords de l'ancien Institut médico-éducatif de La Chapelle-sur-Vire. 

"c'est dommage qu'il ne soit pas venu sur place"

Une quinzaine d'opposants sont réunis ce soir du lundi 17 octobre à La Chapelle-sur-Vire (Manche) pour nettoyer les deux bennes de déchets agricoles qui ont été déversées le week-end dernier dans la cour de l'ancien IME, en signe de protestation.

Pour eux, c'est une manière de répondre à l'intervention du préfet de la Manche sur l'antenne de Tendance Ouest (Écoutez ICI l'intervention du préfet de la Manche du lundi 17 octobre 2016).

Un village divisé sur la question

Nous observons clairement quatre réactions distinctes à La Chapelle-sur-Vire, depuis l'annonce, jeudi 13 octobre 2016, de l'arrivée de migrants dans les anciens locaux de  l'Institut médico-éducatif.

Il y a deux groupes d'opposants. Les uns sur une ligne dure, qui refusent le principe de la présence de Migrants à La Chapelle-sur-Vire. Les autres sur une ligne beaucoup plus ouverte, qui conteste principalement la méthode et le manque de communication.

Une autre partie de la population est totalement indifférente. Enfin, des habitants de Troisgots et des environs sont tout à fait favorables à l'accueil de migrants issu du démantèlement de la jungle de Calais à La Chapelle-sur-Vire.

A LIRE SUR LE MÊME SUJET

 


Réactions

Ozouf yves

18 octobre 2016 , 14:40
tout est parfaitement clair maintenant.
Signaler un contenu illicite

guilbert

18 octobre 2016 , 16:28
Je suis d'accord avec les habitants de troisgot j'ai trois enfants et j'ai peur pour eux car chez moi aussi il prévoit une arrivée de migrants a cerise la forêt !
Signaler un contenu illicite

tartempion

18 octobre 2016 , 23:18
Quoi qu'il arrive et quelles que soient nos positions, nous sommes des êtres humains, tous et toutes et je ne souhaite à personne de vivre ce que peuvent vivre les populations que nous nous devons d'accueillir au mieux et dans l'attente d'une solution pour leurs territoires en guerre. Pourtant, pourtant, j'ai lu, ici et ailleurs, à mon grand regrets sur les pages internets et réseaux sociaux d'un organe de presse de renom (du moins dans cette "petite localité"), des réactions inhumaines, des appels à la haine ni plus ni moins et je suis triste de voir à quel point la presse, celle-là même qui réclame sa liberté chérie à corps et à cri, pour "informer" soi disant, tolère de tels propos, voire, les recense et les diffuse. S'ils ont disparu visiblement suite à une certaine intervention d'un certaine autorité judiciaire, ils ne disparaissent pas de ma mémoire. Je sais désormais à quoi m'en tenir et quelle économie faire aux profits de ceux qui, peut-être, seront de vrais témoins, pas de sombres colporteurs d'idéologie d'un autre âge...
Signaler un contenu illicite
Réagir

12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques