Saint-Lo, 8 °C / 13 °C

Normandie : Hervé Morin annonce 60 millions d'euros en faveur du développement de l'agriculture

Normandie : Hervé Morin annonce 60 millions d'euros en faveur du développement de l'agriculture

Hervé Morin au GAEC Gibert à Saint-Aubin-Epinay, au sud-est de Rouen.

Le
Par :

Hervé Morin a présenté la nouvelle politique agricole de la Région Normandie à Saint-Aubin-Epinay, près de Rouen (Seine-Maritime), ce vendredi 14 octobre 2016.

60 millions d'euros par an en faveur du développement de l'agriculture  viennent d'être annoncés par le président de la Région Normandie, lors de la présentation de la nouvelle politique agricole de la Région, vendredi 14 octobre 2016, à Saint-Aubin-Epinay, à 7 kilomètres au sud-est de Rouen (Seine-Maritime) : 20 millions d'euros de la Région et 40 millions en provenance des fonds européens. "Il s'agit d'une augmentation de 30% du budget agricole régional et européen", annonce Hervé Morin.

La marque Normande

"Nous sommes une des grandes régions agricoles française !" La Normandie est première productrice de produits laitiers, de pommes à cidre, de lin, de poireaux et de chevaux en France. L'activité agricole occupe 70% de sa superficie. "La Normandie est connue dans le monde entier. Nous avons un nom, une image : profitons-en !"

Etre là au bon moment

Débloquer un budget est une chose, il faut aussi qu'il soit utilisé à bon escient. "Quand un agriculteur a besoin de bâtir un bâtiment, il faut que la Région soit là", indique Hervé Morin qui souhaite simplifier les démarches administratives et réduire les délais de réponse.

Les enjeux

Cette nouvelle politique agricole est le fruit d'un travail de concertation avec tous les acteurs de la profession. 250 personnes y ont participé depuis le 7 janvier 2016. Parmi les objectifs : l'installation de 300 exploitations par an, le développement de l'autonomie et des performances économiques des entreprises, la valorisation des produits agricoles normands. "Nous sommes à la hauteur des ambitions que nous nous sommes fixées", assure le président de la Région Normandie.

A LIRE AUSSI :


Réactions

Philippe CLERIS

16 octobre 2016 , 21:55
Quelle agriculture normande défendre? Il faut qu'au moins la crise agricole actuelle serve à quelque chose de positif: faire de la Normandie une alternative au modèle conventionnel qui s'écroule. Cette alternative c'est la qualité supérieure AOC et le bio. La Normandie est connue dans le monde entier: elle doit créer une filière qui n'existe pas encore ou pas encore assez: le luxe alimentaire!
Signaler un contenu illicite
Réagir

12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques