Saint-Lo, 7 °C / 13 °C

Calvados. Cinq mois de prison ferme pour le consommateur de cannabis

Calvados. Cinq mois de prison ferme pour le consommateur de cannabis

Le jeune de 19 ans avait été contrôlé près de la gare de Caen.

Le
Par :

Le vendredi 16 septembre 2016, à 3 h du matin, un jeune homme remet spontanément de la résine de cannabis aux policiers, lors d'un contrôle d'identité à proximité de la gare de Caen (Calvados).

C'est à l'occasion d'un simple contrôle d'identité, le vendredi 16 septembre 2016 à 3h du matin, près de la gare de Caen (Calvados), qu'un jeune âgé de 19 ans est appréhendé en possession de résine de cannabis. Florian Cordier a comparu le jeudi 13 octobre 2016 devant le tribunal de grande instance de Caen, pour acquisition, détention et usage illicite de stupéfiants.

Des indications vagues sur le fournisseur

0,80 gramme de résine de cannabis est retrouvé dans son studio, lors de la perquisition qui  suivi. Le jeune dit consommer depuis deux ans, le week-end, de façon festive, soit cinq à six joints représentant 4 grammes de stupéfiants. Il règle 130 euros pour 125 grammes de marchandise, mais demeure très évasif quant à l'identité de son fournisseur.

Ravages pour les neurones des adolescents

Les premières condamnations du jeune prévenu émanent du tribunal pour enfants (port d'arme, détention et usage de stupéfiants). C'est l'occasion pour le président du tribunal, Christophe Subts, de rappeler les études réalisées mettant en avant les ravages du cannabis sur les neurones des adolescents. La dernière comparution du prévenu quant à elle émane du tribunal de grande instance de Caen, en date du jeudi 30 juin 2016.

L'avocat de la défense demande la nullité des actes de procédure

Son avocat, Maître Gillier, souligne que l'opération des contrôles d'identité devait se dérouler à partir du 22 septembre 2016. Son client ayant été contrôlé le vendredi 16 septembre, soit antérieurement, il demande la nullité des actes de procédure.

"Ou c'est interdit, ou on banalise"

Ce à quoi Jean-Pierre Triolaire, le procureur, rétorque : "Ou c'est interdit, ou on banalise et baisse les bras ! Rappelons que le prévenu a été jugé pour les mêmes délits il y a à peine deux mois." Finalement, la Cour rejette la nullité et condamne Florian Cordier à trois mois de prison ferme. S'y ajoute la révocation partielle du sursis à hauteur de deux mois.

LIRE AUSSI :

Galerie photos


Réactions

Cultureindoor

16 octobre 2016 , 11:16
C'est vraiment n'importe quoi, appliquer des sanctions toujours plus restrictive à déjà démontrer que cela ne servai à rien. Je suis persuadé que ce jeune Florian, va faire ces 4 mois de prison ferme non sans aucune marque psychologique et ou physique d'ailleurs et recommencera à fumé de toute manière, il serait peut être temps de réfléchir à d'autre solution parce que faire de la prison parce qu on fume... Faut pas s étonner que les prisons sois surchargé avec des juges comme ça.
Signaler un contenu illicite

Vincent

16 octobre 2016 , 13:30
Quand je lis ce type d'article, j'ai vraiment honte de mon pays! Nos politiques n'arrêtent pas de dire qu'un France on n'envoie pas les gens en prison pour consommation de cannabis, encore une belle preuve de leur mensonge et de leur démagogie. De plus dans l'article on évoque les dangers du cannabis sur les neurones mais on se garde bien d'évoquer les dangers psychosociaux de la prison pour un gamin de 19 ans. Si le cannabis est réellement un danger pour lui ce n'est pas en l'envoyant dans ce type de lieux ou on va l'aider ou le protéger. Tout le monde sait qu'il aura aussi facilement accès à des drogues et surement à d'autre plus forte ou plus toxique car elles seront davantage coupées. Le plus absurde dans cette histoire est qu' au nom de la santé publique on détruit des gens pour les protéger des dangers de la droguer. Ce qui me navre le plus c'est que lorsqu'on s'intéresse de prêt au sujet on s'aperçoit facilement qu'il s'agit surtout de protéger les intérêts de certains lobbies (pharmaceutique, alcool) afin de protéger leur marge le plus longtemps possible. Pour finir ce qui me navre le plus, il s'agit pourtant de gens instruits les magistrat qui rendent ce type de décision, si un jour ces personnes étaient poursuivi devant les tribunaux pour certaine de leur décision. On aurait peut être enfin une vraie justice au sens premier de sa signification mais pendant ce temps ces gens préfèrent collaborer pour leur carrière. Sur le sujet du cannabis, j'ai vraiment honte de mon pays car ils ressemblent plus à une dictature qu'à n'importe qu'elle autre forme.
Signaler un contenu illicite

Police inutile

16 octobre 2016 , 14:46
Et pendant ce temps les vrai criminel courent toujours.....
Signaler un contenu illicite

citoyen

16 octobre 2016 , 16:54
0,80 g = 5 mois ferme même ya 20 ans c était pas aussi sévère. si vous posséder un joint caché le bien ,ne coopéré plus ,ce temps est fini,fuier et essayer de vous débarrasser de ce joint par tout les moyens au pire avaler le.ce seras toujours moins pénible que la prison.
Signaler un contenu illicite

enfants de magistrats

20 octobre 2016 , 16:22
A Caen les procureurs et les juges font toujours du zèle sauf quand leurs enfants fonts les mêmes bêtises et eux ne sont pas inquiétés.
Signaler un contenu illicite
Réagir

12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques

L'Agenda avec Fred