Saint-Lo, 8 °C / 13 °C

La passerelle relie le centre commercial Les Eléis au centre historique de Cherbourg-en-Cotentin. - Tendance Ouest

Le 13 octobre 2016 à 17:50

Cette fois c'est sûr : la passerelle qui enjambe le bassin du commerce à Cherbourg-en-Cotentin ouvrira aux piétons et aux cyclistes samedi 15 octobre 2016, à 8h.

C'est la fin d'un feuilleton municipal : la passerelle de Cherbourg-en-Cotentin ouvrira enfin au public samedi 15 octobre à 8h. L'ouvrage, qui enjambe le bassin du commerce, relie la place Jacques Hébert et le centre commercial Les Eléis au centre-ville historique, à deux pas de la place De Gaulle. Conçue par le même architecte que celui du pont-passerelle du Mont-Saint-Michel, la passerelle a été mise en lumière par Yann Kersalé, comme le quai Alexandre III. 

Un lien est-ouest

La municipalité a souvent rappelé son attachement à cet élément qui doit apporter "du lien et du liant", avec l'objectif de booster les flux commerciaux entre les deux rives. "Elle a vocation à s'intégrer dans un projet urbain global, de la zone des Bassins à la requalification du centre ancien, qui n'est pas encore terminé" rappelle le maire Benoît Arrivé. "C'est aussi un ouvrage maritime, qui permet d'avoir un point de vue inédit sur le port" rappelle Jean-Michel Houllegatte, le maire délégué de Cherbourg-Octeville, selon qui la passerelle deviendra aussi un lieu de balade pour les piétons et les cyclistes :

0:00
0:00

Ouvrage controversé

L'ouvrage est également synonyme de polémiques, qui ont notamment alimenté la campagne municipale de 2014. D'abord, pour les multiples retards de calendrier, puisque sa mise en place était initialement prévue pour 2013. Ensuite, pour son coût qui presque doublé : 4 millions d'euros. Benoît Arrivé est néanmoins persuadé que les Cherbourgeois vont s'approprier la passerelle :

0:00
0:00

La partie mobile de la passerelle pourra être ouverte à tout moment tous les jours, 24/24h, pour permettre aux bateaux de rejoindre la criée.

LIRE AUSSI

 


Réactions

Eric Delouche

23 octobre 2016 , 13:36
Presque 4 millions d'euros.... Quand on voit l'investissement "modeste" de la ville de Cherbourg dans le tissu social, pour aider certains organismes et certaines associations s'occupant depuis des années des "défavorisés", des "invisibles" de la société, dire que la ville de Cherbourg veut créer du lien, c'est un lien bien limité à un seul objectif, le Centre Commercial et c'est tout. Le lien avec la partie défavorisée de la population, la ville de Cherbourg s'en fiche un peu. Qu'en est il des solutions d'hébergements, des solutions de prise en charge, à peu près 1% par ci, 1% par là, etc, des poussières, des aumônes, en comparaison avec ce budget colossal de passerelle. Il est vrai que la population la plus défavorisée de Cherbourg ne prendra pas la passerelle pour aller "consommer" chez Carrefour ou autres magasins.
Signaler un contenu illicite

Albert Narval

23 octobre 2016 , 13:43
ça fait cher pour aller se promener chez Carrefour... Face à l'Hotel Mercure, pas si "populaire" que ça cette idée.
Signaler un contenu illicite
Réagir

12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques

Génération tendance avec Mickaël et Morgan