Saint-Lo, 7 °C / 13 °C

En Normandie, le blues des policiers après la violente agression

En Normandie, le blues des policiers après la violente agression

Tous les syndicats de policiers réclament davantage d'effectifs pour pouvoir répondre à leurs missions sur le terrain.

Le
Par :

Après la très violente agression de plusieurs d'entre eux, brûlés dans leur voiture de service à Viry-Châtillon (Essonne), les policiers ont le blues. Depuis longtemps ils demandent davantage de moyens humains, mais ils ont le sentiment de ne pas être entendus. Rencontre avec deux de leurs représentants dans l'Orne.

L'actualité de ce mardi 11 octobre 2016 est dominée par la mobilisation des policiers devant leurs commissariats, dans toute la France, après l'agression de plusieurs de leurs collègues, brûlés dans leurs voitures, en service, à Viry-Châtillon (Essonne).

"Nous en avons marre d'un sous-effectif récurrent des services de voie publique, maintes fois dénoncé; une tenue inadaptée, une réponse pénale encore trop souvent inappropriée", dénoncent tous les syndicats de policiers.
Écoutez Stéphane Bonnenfant de l'Unsa Police et Yannick Lejard, du Syndicat Alliance Police, dans l'Orne:

A LIRE AUSSI.


12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques

L'Agenda avec Fred