Saint-Lo, 7 °C / 13 °C

Normandie : après la mort d'un bébé, un médecin urgentiste suspendu

Urgentiste à l'hôpital, le médecin avait prescrit par téléphone une dose de Doliprane qui a été fatale à un bébé de 5 mois. - Illustration

Le 11 octobre 2016 à 09:37
Par : Eric Mas

Un médecin de la Ferté Macé (Orne) est suspendu 6 mois. Exerçant comme urgentiste à l'hôpital, en mai 2015, il avait prescrit une dose de Doliprane qui a été fatale à un bébé de 5 mois.

Un médecin de La Ferté-Macé (Orne) a été suspendu 6 mois. C'est ce que révèlent nos confrères du Point. Le médecin libéral exerçait aussi comme urgentiste à l'hôpital.

Prescription téléphonique

En mai 2015, alors qu'il assurait une garde de régulation de nuit, il y a prescrit par téléphone une dose de Doliprane en sirop qui a été fatale à un bébé de 5 mois, né prématuré.
Le médecin aurait transmis une information peu claire quant à la dose de médicament à administrer au bébé, sans s'assurer des antécédents du bambin, qui est décédé un mois plus tard à l'hôpital.

Sanctionné par ses pairs

Les parents du bébé avaient porté plainte, mais sans suite. En revanche, la plainte déposée par l'Agence régionale de santé de Normandie devant l'ordre des médecins, a abouti le 30 septembre 2016 à la suspension temporaire du praticien durant un an, dont six mois avec sursis, à compter du premier janvier 2017.

A LIRE AUSSI.

Galerie photos


Réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir

12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques