Saint-Lo, 7 °C / 13 °C

Près de Rouen, une chaufferie biomasse pour réduire la facture des usagers et protéger l'environnement

Près de Rouen, une chaufferie biomasse pour réduire la facture des usagers et protéger l'environnement

La combustion du bois avant qu'il ne soit transformé en chaleur.

Le
Par :

Une nouvelle chaufferie biomasse - quand l'énergie est issue de la combustion de bois - a été inaugurée vendredi 7 octobre 2016 à Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime), près de Rouen. Près d'un tiers des bâtiments de la ville seront ainsi couverts par ce nouveau réseau de chaleur.

Il a fallu à peine dix mois de travaux pour que la chaufferie biomasse de Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime) ne sorte de terre. En novembre 2015, les élus locaux et Coriance, délégataire de service public et gestionnaire de cette nouvelle chaufferie, posaient la première pierre de cette dernière. Moins d'un an après, la voilà, flambant neuve.

10 000 tonnes de gaz carbonique économisées

Le principe est simple: plutôt qu'une chaudière à gaz, mauvaise pour l'environnement, c'est ici le bois qui est utilisé pour réchauffer les logements privés et bâtiments publics de la ville. Le CO2 émis par la combustion du bois est capté par les arbres en phase de croissance. Ainsi, la biomasse est neutre vis-à-vis de l'effet de serre. Yves Lederer, président de Coriance, illustre le bénéfice pour l'environnement: "L'utilisation de cette chaufferie permet d'économiser 10 000 tonnes de gaz carbonique par an, soit l'équivalent de plus de 8 300 voitures sur les routes".

65 % d'énergie verte

Alors, bien sûr, toute la chaleur des 4 800 équivalents logements - "près d'un tiers des logements de la ville, privés ou publics, sont couverts par cette chaufferie", assure Cyrille Moreau, vice-président de la Métropole à l'Environnement - ne sera pas directement issue du bois. La chaufferie gaz historique, datant de 1959, a été restaurée et servira d'appoint au réseau. "La chaleur distribuée est à 65 % issues des énergies renouvelables", explique Yves Lederer. "Après 2021, on passera à plus de 85 %".

Une facture énergétique en baisse pour les ménages

Au-delà du bénéfice environnemental, l'installation d'une telle chaufferie est également bonne pour le porte-monnaie des foyers. La chaleur vendue, lorsqu'elle est issue d'énergie renouvelable à plus de 50 %, bénéficie d'une TVA réduite. C'est le cas ici. Yves Lederer assure à ce titre que la mise en service de la chaufferie biomasse en avril 2016 a permis une baisse de 20 % du coût moyen de la chaleur.

Des emplois locaux créés

Enfin, ce nouvel équipement possède également une vertu en termes d'emplois. D'après le président de Coriance, le bois utilisé dans la chaufferie provient d'un périmètre situé à "moins de 150 km à la ronde. Cela permet d'aider à structurer une filière locale et à créer des emplois, en l'occurrence 15 avec cette chaufferie".

Sont concernés par ce nouveau réseau de chaleur, dont le coût de construction est estimé à 7 millions d'euros:

  • des copropriétés, la place Colbert et le campus universitaire au Sud
  • des copropriétés, des bâtiments tertiaires, Neoma Business School, le CFA, l'Ecole SUpérieure du Professorat et de l'Education, le centre sportif des Coquets et la piscine Eurocéane à l'Ouest
  • des logements collectifs, le centre commercial des Coquets jusqu'à l'hôpital Belvédère et l'Hôtel de Ville au Nord
  • des copropriétés et l'école Saint-Exupéry à l'Est

Coriance espère étendre à l'avenir ce réseau de chaleur au reste de la ville.

Pratique. La chaufferie ouvre ses portes au grand public vendredi 8 octobre. Réservations au 0800 021 021.

A LIRE AUSSI.

Galerie photos


Réactions

Donatien76

08 octobre 2016 , 07:21
Quand cessera t'on de nous prendre pour des pigeons? Il y a quelques semaines encore Madame le Maire nous vantait, dans son bulletin municipal, les avantages de cette chaufferie en assurant aux occupants des logements une facture de -40% minimum! Et je découvre, via l'article, que l'on évoque -20% seulement... Sans compter qu'il va falloir, dans cette commune dotée de 2 chaufferies (...), suivre de près les autres engagements de Madame le Maire: approvisionnement garanti de bois normand (dans un rayon de 100km) et engagement que les particules fines produites pas cette chaudière soient retenues à 100% (une première mondiale) par les filtres les empêchant ainsi de retomber dans les cours de récréation de l'école primaire située en face.
Signaler un contenu illicite
Réagir

12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques

L'Agenda avec Fred