Saint-Lo, -2 °C / 6 °C

Le Stade Océane pourrait accueillir quelques uns des 52 matchs de la Coupe du Monde de football féminin qui se déroulera en 2019. - Wikicommons

Le 07 octobre 2016 à 11:30
Par : Lucien Devôge

Le Havre (Seine-Maritime) est depuis le jeudi 6 octobre 2016 officiellement candidat pour accueillir la Coupe du Monde de football féminin qui se déroulera en France en 2019. 10 autres villes sont en lice pour accueillir quelques-uns des 52 matchs de la compétition.

Verra t-on les meilleures équipes féminines du monde au Havre (Seine-Maritime) en 2019 ? Les autorités locales y sont en tout cas favorables. Jeudi 6 octobre 2016, la communauté de l'agglomération havraise (CODAH), la Ville du Havre, le HAC Football et la Ligue de football de Normandie ont officialisé la candidature de la ville pour l'accueil de quelques matchs de la Coupe du Monde de football féminin qui aura lieu en France en 2019.

"Une occasion formidable de préparer l'avenir"

Pour Edouard Philippe, président de la CODAH, "l'histoire de la ville est étroitement liée au sport : les plus anciens clubs de foot, de rugby, de voile, de hockey sur gazon, sont nés au Havre. Le football a été introduit en France via Le Havre… Cette candidature est une occasion formidable de préparer l'avenir et de développer la pratique du sport féminin, de mettre en valeur les atouts de notre territoire et de développer son attractivité. Pour cela, nous avons besoin de l'ensemble des Havraises, des Havrais et de l'ensemble de l'agglomération pour faire valoir la qualité de notre dossier qui s'inscrit dans une dynamique territoriale forte tant sur le plan sportif, que touristique et économique".

"Une opportunité magnifique pour le Havre"

Pour porter la candidature havraise, une marraine a été choisie en la personne de Christine Volpe, actionnaire majoritaire du HAC, avec son mari Vincent Volpe : "Recevoir un événement planétaire tel que la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ est une opportunité magnifique pour le Havre et pour le Stade Océane", s'enthousiasme-t-elle.

Dix concurrents

Le Havre devra faire face à une forte concurrence. Dix autres villes candidatent pour accueillir quelques uns des 52 matchs de la compétition, à laquelle participent 24 nations. Paris, Lyon, Nice, Valenciennes ou encore Montpellier sont sur les rangs. On ne sait pas encore combien de stades seront retenus.

Le Havre, berceau du foot français

Mais la plus grande ville de Normandie a de solides atouts à faire valoir. Outre son stade Océane et ses 25 000 places, la ville est l'un des berceaux du foot français. Le HAC (fondé en 1872) est le doyen des clubs de l'Hexagone et a formé plusieurs pépites qui ont ensuite honoré le maillot de la sélection, à l'image de Paul Pogba, Steve Mandanda, Lassana Diarra ou, dans une moindre mesure, de Vikash Dhorasso et Jean-Alain Boumsong.
Enfin, le club fait aussi honneur au football féminin : depuis la saison 2014/2015, une section féminine a été ouverte, complétant celle de Gonfreville. Plus de 70 footballeuses y sont licenciées.

A LIRE AUSSI.


Réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir

12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques

L'Agenda avec Fred