Saint-Lo, 8 °C / 13 °C

Seules 2,6% des écoles de l'académie de Rouen dispensent des heures d'allemand.

Le 06 octobre 2016 à 21:49
Par : Claire Caquel

Malgré la volonté du Ministère de l'Éducation nationale de développer l'enseignement de l'allemand dans les écoles élémentaires, l'académie de Rouen (Seine-Maritime) semble à la traîne.

La ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, l'avait annoncé dès janvier dernier : "1 000 écoles primaires supplémentaires" enseigneront l'allemand dès la rentrée 2016. Grâce à cette "offre linguistique renforcée dans chacune des académies", la ministre misait sur une augmentation de 12 % des élèves germanistes dans le premier degré. Des "efforts exceptionnels" toutefois peu ressentis dans l'académie de Rouen, où seulement 47 établissements, pour la plupart situés dans l'Eure, proposent actuellement l'enseignement de l'allemand.

"Un acte militant"

Un constat regrettable pour Marceau Privat, directeur de l'école Claude Monet à Canteleu, dans laquelle on enseignait encore l'an passé la langue de Goethe : "La mère d'une élève, enseignante dans le second degré, intervenait dans l'établissement", explique-t-il. "Nous n'avions pas de demandes particulières, c'était presque un acte militant".

"L'objectif est bien de développer l'enseignement d'une autre langue que l'anglais, et principalement l'allemand, à l'école élémentaire", insiste Carole Fournier, chargée de la communication au rectorat de Rouen. "Toutefois, les demandes des familles portent principalement sur l'anglais". Par ailleurs, si la majorité des professeurs des écoles possède des compétences en anglais, leur niveau en allemand est insuffisant. "De moins en moins d'étudiants issus des filières de langues, notamment d'allemand, se dirigent vers l'enseignement dans le premier degré", regrette Carole Fournier.

Lire aussi:

- Rouen: le fiché S en fuite, qui rodait autour de l'université, accepte d'être extradé

- La fête du ventre à Rouen: sécurité renforcée et découvertes


Réactions

Alexmagdeutsch

08 octobre 2016 , 15:39
Quelle volonté du Ministère de l'Education Nationale ?!! Il n'y a aucune promotion de l'allemand. Il faut rétablir la bilangue sans continuité, véritable dispositif de promotion de l'allemand que le PS a détruit.
Signaler un contenu illicite
Réagir

12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques

Génération tendance avec Mickaël et Morgan