Tendance Ouest

40 profs Chinois à Rouen : quand l'Empire du Milieu fait du made in Normandie Actu

<p>Les enseignants chinois sont allés au Stade Malherbe pour voir Caen affronter le PSG.</p>

40 profs Chinois à Rouen : quand l'Empire du Milieu fait du made in Normandie

13h49 - 23 septembre 2016 - par L.D

40 professeurs universitaires chinois sont arrivés jeudi 15 septembre 2016 à l'université de Rouen (Seine-Maritime). Ils vont être formés à l'enseignement du foot. Une opération menée conjointement par la Fédération Française de Sport Universitaire et l'université.

C'est une première pour l'université de Rouen (Seine-Maritime). Jeudi 15 septembre 2016, l'établissement a accueilli 40 professeurs d'université chinois. Cette venue, qui s'inscrit dans le cadre d'un accord bilatéral signé en 2014 entre la Chine et la France, répond à un objectif: former ces professeurs à l'enseignement du football, une discipline dans laquelle la Chine ne brille pas encore.

Rouen fait partie des cinq universités accueillant ces délégations. "Nous avons été choisis car nous avons un centre de formation continue compétent, c'est lui qui pilote la formation des nouveaux venus, souligne Isabelle Fleury, responsable de ce centre. Mais nous avons surtout été sélectionnés pour nos performances sportives universitaires. Michel Hamel, l'un des formateurs, a été champion d'Europe universitaire."

130h de théorie, 180h de pratique

C'est un fait: si l'ex Haute-Normandie ne brille guère en pro - aucun club en Ligue 1, un seul en L2 - la région est dotée d'équipes universitaires performantes. Le chef de groupe de la délégation chinoise s'est d'ailleurs réjoui de ce voyage à Rouen: "On vient ici car le niveau footballistique est très élevé. J'espère que l'on va beaucoup apprendre."

Car si le séjour de trois mois - ils repartiront le 12 décembre - s'accompagne de sorties culturelles et sportives (les nouveaux venus ont assisté au match entre Caen et Paris vendredi 16 décembre), les professeurs chinois ne sont pas ici en vacances. "Nous avons concocté une formation complète, avec 130h de théorie, 180h de pratique, souligne Régis Pain, ancien joueur et professeur en STAPS. Nous allons aborder avec eux tous les aspects technico-tactiques du foot, le physique et le mental, depuis les U7 jusqu'aux seniors." Et rien de mieux pour les former que de les envoyer sur le pré: "Ils testent également nos méthodes comme cobayes, sourit Michel Hamel. Nous avons déjà pu voir qu'ils ont une bonne compréhension du football, de la tactique, même s'ils sont un peu juste physiquement."

Une approche du foot clairement différente

Pour ces professeurs venus d'Asie, le challenge tient surtout à l'approche pédagogique du football: "Ils sont beaucoup dans l'imitation. Ils répètent tous le même geste quand ici, on fait plus confiance aux choix individuels, à la prise de risques, résume Michel Hamel. En Chine, quand un entraîneur dit 'Tu fais ça', le joueur le fait. Ici, il y a plus de place pour l'écoute." C'est cette nouvelle approche que les invités vont tenter d'importer en Chine, où le football est coupé en deux "entre un football professionnel gangrené et un football amateur sans formation", dixit Régis Pain.

Des ambassadeurs de la Normandie en Chine

Mais Isabelle Fleury voit plus loin. "Ce que l'on souhaite, c'est que chacun reparte avec un petit bout de notre territoire et en fasse la promotion." Un statut informel d'ambassadeur qui dépasse le cadre du foot. Lundi 19 septembre, les visiteurs ont eu droit à une dégustation des produits locaux. Car pour vanter les mérites de la Normandie aux Chinois, le foot c'est bien… Le cidre, le calva et le camembert, c'est mieux!

A LIRE AUSSI.

Réagir à l'article

Articles sur le même thème