Tendance Ouest

Manœuvres, intimidations et petits arrangements : une ancienne élue de Caen se confie dans un livre Actu

Martine Frémont a publié son libre aux éditions Société des écrivains
© Tendance Ouest

Manœuvres, intimidations et petits arrangements : une ancienne élue de Caen se confie dans un livre

17h31 - 22 septembre 2016

Certains y verront un exutoire. D'autres une forme de revanche. Martine Frémont préfère, elle, parler de "témoignage". Ancienne élue de Caen (Calvados) de 2001 à 2008, cette dernière vient de publier " Élue de base ". Un ouvrage qui livre la vision de son vécu.

Son livre, Élue de base, Martine Frémont l'a écrit, il y a huit ans. Au lendemain de la défaite à Caen (Calvados) de la droite aux élections municipales. Jamais encartée, intriguée par la vie locale, elle découvre la sphère politique en 2001 lorsqu'elle est élue conseillère municipale, sur la liste de Brigitte Le Brethon, "à la faveur de la parité".

Un monde qui lui est inconnu mais dans lequel elle se reconnaît puisqu'elle se présentera en 2007 aux élections législatives puis, en 2008, aux élections municipales. Avant de raccrocher. Désabusée.

"On a demandé ma démission"

Entre manœuvres, intimidations et petits arrangements, Martine Frémont livre ses souvenirs des coulisses de la politique locale, avec une acidité certaine, dénonçant tour à tour les méthodes du maire de l'époque ou les docilités de ses colistiers. Écoutez-la :

0:00
0:00

L'ex conseillère municipale de Caen ne nie pas s'être parfois sentie "comme une extraterrestre" à la mairie. Comme lorsqu'on lui suggère, lorsqu'elle est en désaccord avec une délibération de sa majorité, de s'éclipser subrepticement aux toilettes, pour ne pas avoir à voter publiquement contre. Lorsqu'elle ne suit pas cette ligne, en 2004, et qu'elle s'oppose à Brigitte Le Brethon en pleine séance, la presse d'alors parle d'une "mutinerie solitaire". Une période difficile à vivre. "On m'a montré du doigt. On a demandé ma démission", se souvient-elle.

Pas de quoi toutefois lui faire regretter cette "expérience" et l'avoir empêché de livrer son analyse des pratiques politiques dans Élue de base. Martine Frémont déclare aujourd'hui ne pas penser à un nouveau mandat.

Pratique. Élue de base, ed. Société des écrivains 9,95€. En vente à Caen à la librairie Guillaume ou par commande, chez l'éditeur.

Réagir à l'article

Articles sur le même thème