Tendance Ouest

Terrorisme : un maire de Normandie demande l'expulsion des fichés S de sa ville Actu

Guy Lefrand, ici à droite de Hervé Morin, demande l'expulsion des fichés S de sa ville d'Evreux.
© Tendance Ouest.

Terrorisme : un maire de Normandie demande l'expulsion des fichés S de sa ville

14h00 - 22 septembre 2016 - par L.D

Après l'interpellation, mercredi 21 septembre 2016 dans l'Eure, d'un fiché S qui avait été vu en train de rôder autour de la faculté de droit de Rouen (Seine-Maritime), le maire d'Evreux (Eure) Guy Lefrand a demandé au préfet de son département l'expulsion des fichés S de sa ville, le représentant de l'Etat ne voulant pas lui fournir la liste de ces individus radicalisés.

Les fichés S - qui désignent des individus radicalisés - continuent de faire polémique en Normandie. Après l'interpellation mercredi 21 septembre 2016 d'un fiché S dans l'Eure qui avait été vu en train de faire des repérages autour de la faculté de droit de Rouen (Seine-Maritime), le maire d'Evreux (Eure) Guy Lefrand monte lui aussi au créneau.

Des doutes sur un agent

L'élu Les Républicains de la plus grande ville de l'Eure a demandé au préfet du Département, Thierry Coudert, d'expulser les fichés S de sa ville. Pourquoi cette requête ? Le préfet a refusé de lui communiquer la liste de ces individus radicalisés, suscitant la colère du maire, qui dit s'interroger sur un agent de la municipalité : 

"Je suis en colère, je suis obligé d'exagérer un peu en demandant cette expulsion parce qu'on ne fait pas droit à ma demande parfaitement légitime de connaître les fichés S. Je m'interroge sur un de mes agents [...] qui travaille avec un public fragile, je ne sais pas si c'est un fiché S, je ne sais pas s'il est dangereux" Guy Lefrand

L'édile de droite demande la publication d'un décret par le Premier Ministre Manuel Valls pour que les maires aient accès à ces fichés S.

En conflit depuis le début du mois avec le préfet

Ce n'est pas la première fois que Guy Lefrand est aux prises avec le préfet. Début septembre, il avait déjà formulé cette requête par courrier. Dans sa réponse, le préfet mettait en avant un décret d'une loi de 2010 indiquant "qu'aucune disposition réglementaire n'autorise la communication aux maires de la liste des personnes faisant l'objet d'une fiche S".

Avec AFP.

A LIRE AUSSI.

 

Commentaires

  1. olivier
    23 septembre 2016 , 23:54

    Vous avez raison, rien a foutre ici les fiché S

    Signaler un contenu illicite

Réagir à l'article