Tendance Ouest

Orne : les ambulanciers et infirmiers du SMUR d'Alençon en grève Actu

Les personnels du Smur à Alençon (Orne) ont cessé le travail depuis lundi 19 septembre 2016.
© Tendance Ouest

Orne : les ambulanciers et infirmiers du SMUR d'Alençon en grève

20h15 - 21 septembre 2016 - par E.M

Ce mercredi 21 septembre 2016 est le troisième jour de grève des douze ambulanciers et infirmiers anesthésistes du SMUR de l'hôpital d'Alençon (Orne). C'est notamment eux que vous voyez intervenir sur les situations d'urgence, comme les accidents de la route.

Déjà trois jours de grève, ce mercredi 21 septembre 2016, pour les 12 ambulanciers et infirmiers anesthésistes duSMUR de l'hôpital d'Alençon (Orne). Ils s'opposent à une réorganisation "comptable" de leur service, qui va rigidifier la capacité d'action de leurs deux équipes et donc la prise en charge vitale des patients dans tout le département de l'Orne. Une situation particulièrement surréaliste en plein état d'urgence, lié au risque d'attentat.

Des horaires rigides face à un besoin de souplesse

Actuellement, le service de nuit est assuré par astreintes, ce qui permettait une souplesse dans les horaires de prise en charge des usagers. Désormais ce sera deux équipes : une de jour qui devra stopper son travail à 20h. Suivie d'une équipe de nuit.
Cette rigidité ne permet plus par exemple à un infirmier de partir sur une urgence à l'autre bout du département de l'Orne s'il est 18h, puisqu'il doit arrêter son travail à 20h. Jean-Marc Chompton, responsable du personnel au SMUR 61, réagit :

 

La grève s'élargit à d'autres

Par solidarité, les personnels médicaux du SMUR, mais aussi les médecins régulateurs du SAMU et des urgences de l'hôpital d'Alençon, ont désormais rejoint ce mouvement de grève.
Les grévistes invitent les Alençonnais à venir écrire un message de soutien sur leur piquet de grève, situé à l'entrée du centre hospitalier d'Alençon.

 

A LIRE AUSSI.

Commentaires

Réagir à l'article

Articles sur le même thème