Tendance Ouest

Justice : l'assassin de Guillaume, un habitant de Caen tué à 25 ans, toujours libre Actu

Guillaume Bernier avait 25 ans. Au petit matin du 8 juin 2013, il n'a pas survécu à un coup de couteau à Pont-l'Evêque (Calvados).
© DR

Justice : l'assassin de Guillaume, un habitant de Caen tué à 25 ans, toujours libre

20h36 - 21 septembre 2016

Au petit matin du 8 juin 2013 à Pont-l'Evêque (Calvados), Guillaume Bernier, 25 ans, perdait la vie après avoir reçu un coup de couteau. L'auteur présumé, qui a reconnu les faits, avait été placé en détention provisoire, avant d'être libéré. La date de son procès n'est pas encore connue. La famille de la victime patiente, douloureusement.

C'était il y a plus de trois ans. Un jour de juin 2013 où Guillaume Bernier, un habitant de Caen (Calvados) âgé de 25 ans, rejoint quelques amis à Pont-l’Évêque (Calvados), pour passer la soirée en discothèque. Au petit matin, ce qui aurait dû n'être qu'une parenthèse de bons moments et de légèreté, vire au drame. Un individu aborde le groupe d'amis. Pour une cigarette, semble-t-il. Quelques instants plus tard, Guillaume Bernier reçoit un coup de couteau. Il ne survivra pas.

"Qu'on en termine !"

Très rapidement, un suspect est interpellé. Le jeune homme avoue les faits et est placé en détention provisoire pour violence volontaire aggravée par l'usage d'une arme ayant entraîné la mort sans l'intention de la donner. Sept mois plus tard, il est libéré, sous contrôle judiciaire. Pour la famille de Guillaume Bernier, c'est l'effarement. Depuis, l'individu n'a toujours pas été jugé devant la cour d'assises du Calvados. Pour ses sœurs, Sandrine, Véronique, Séverine et Jenyfer, l'attente est un nouveau coup porté, ajouté à leur douleur. "Rien ne bouge", regrette l'une. "Qu'on en termine !", espère l'autre. Ecoutez-les :

Du côté de la justice, on assure qu'il n'y a dans ce "dossier" "pas de lenteur particulière". "Il devrait être examiné début 2017, au cours du premier trimestre", indique Marie Besse, magistrate en charge de la communication avec les médias.

 

A LIRE AUSSI.

Commentaires

  1. Francis017
    21 septembre 2016 , 21:54

    A écouter ces juges arrogants, "tout est normal"... Sinistre !

    Signaler un contenu illicite
  2. fifam
    22 septembre 2016 , 14:19

    Jeudi prochain le tribunal de caen jugera le meurtre d'un jeune tué dans des conditions tout à fait identiques (voir tendance ouest du 23 aout). sauf que ce jugement concerne un meurtre de juin 2014. Guillaume est décédé en 2013, comment peut on expliquer à sa famille que celui qui a pris la vie de Guillaume un an avant ne soit lui toujours pas jugé ?!

    Signaler un contenu illicite

Réagir à l'article

Articles sur le même thème