Tendance Ouest

Manche : la dernière messe du dernier curé résidant à Canisy Actu

Le père Michel Mary célébrait sa dernière messe comme curé de Canisy, dimanche 18 septembre 2016
© Tendance Ouest - JBB - tous droits réservés

Manche : la dernière messe du dernier curé résidant à Canisy

15h07 - 18 septembre 2016 - par JB.B

Dimanche 18 septembre 2016, le père Michel Mary, a célébré sa dernière messe à l'église Saint-Pierre en tant que curé de Canisy. C'est la première fois depuis 1894 que le village, chef-lieu de canton, n'aura plus de prêtre.

Beaucoup de ferveur, d'émotion et de monde accompagnaient, dimanche 18 septembre 2016, la messe d'au-revoir du père Michel Mary, curé de Canisy depuis 10 ans. Un prêtre très aimé par celles et ceux qu'il servait au quotidien avec une grande humanité.

Un parcours pas banal

C'est un homme bon, humble et savant qui a dit au-revoir à ses paroissiens le dimanche 18 septembre. Lorsqu'il est arrivé en 2006 à Canisy, le père Michel Mary recevait, à 66 ans, pour la première fois de sa vie de prêtre, la charge d'une paroisse.

Le père Mary a servi pendant près de 40 ans à l'Institut Saint-Lô, comme professeur mais surtout comme directeur de l'établissement scolaire d'excellence situé à Agneaux dans la Manche.

Une page de l'histoire de Canisy se tourne

Depuis 1997, la paroisse Sainte-Marie de Canisy regroupe 11 clochers. Depuis ce dimanche 18 septembre 2016 et pour la première fois depuis plus d'un siècle, il n'y a plus de prêtre résidant dans le jolie presbytère de Canisy. Cette demeure en pierre, au coeur du village, en a hébergé jusqu'à 3 il n'y a pas si longtemps comme en témoignent les anciens à la sortie de la messe dominicale.

L'église Saint-Pierre de Canisy a été construite en 1894 grâce à la générosité de la famille de Kergorlay, dont les descendants sont toujours propriétaires du château de Canisy. Le comte Denis de Kergorlay et son épouse Marie-Christine assistaient à la dernière messe du père Mary en compagnie de nombreuses autorités du canton, parmi lesquelles Brigitte Boisgerault, conseillère départementale et Jean-Marie Lebehot, maire de Canisy.

Un prêtre pour Marigny et Canisy

C'est le père Claude Sarah qui va reprendre la charge de la paroisse Sainte-Marie de Canisy. Originaire de Guinée, il est depuis septembre 2015, curé de la paroisse Saint-Vincent de Paul de Marigny et ses 12 clochers. Il va quitter sa fonction d'aumônier du lycée Jean-Paul-II de Coutances pour gérer les deux paroisses et leurs 23 clochers.

« Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent » (Lc 16, 1-13)

Dans sa dernière homélie prononcée en tant que curé de Canisy, le père Mary a insisté sur l'importance de la vie de paroisse et l'engagement des chrétiens. Il a rappelé le texte de Matthieu 18:20 : "quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d'eux".

Devant la standing ovation de l'église pleine, à la fin de l'Office, avant de rejoindre les 200 participants à son repas d'au-revoir organisé à la salle des fêtes de Dangy, le père Mary a lancé à l'assemblée cette conviction intime : "La vie de paroisse continue. L' Evangile est encore aujourd'hui une force de vie pour le Monde !".

Réagir à l'article

Articles sur le même thème