Tendance Ouest

Football : lourde défaite pour Quevilly Rouen Métropole face à Concarneau Sport


© Romain Flohic

Football : lourde défaite pour Quevilly Rouen Métropole face à Concarneau

15h16 - 17 septembre 2016 - par F.B

7ème journée fatale pour Quevilly Rouen Métropole (Seine-Maritime) qui a été battu sur sa pelouse du stade Robert Diochon par Concarneau (Finistère) vendredi 16 septembre 2016. Score final 3-0.

Fin de série pour Quevilly Rouen Métropole avec cette défaite à domicile face à Concarneau 3-0, vendredi 16 septembre 2016.

Ce sont les Normands qui se procurent la première occasion sur corner sur une tête d'Oliveira mais un peu trop croisée pour être cadrée. Les Bretons répliquent par une bonne frappe mais bien captée par Enzo Basilio qui était titulaire ce soir à la place de Delaunay.

Pas d'occasions franches

Les deux équipes s'observent et les occasions ne sont pas vraiment franches dans cette première mi-temps mais les joueurs de Manu Da Costa semblent maitriser leur sujet.

Malheuresement, au retour de la pause, le jeu se disloque et sur une perte de balle d'Anthony Rogie au milieu du terrain les Bretons parviennent à incrire le premier but de la partie sur un centre distillé coté droit sur la tête de l'attaquant Breton 1-0 à la 60ème minute.

Concarneau double la mise

Quelques minutes plus tard, c'est au tour d'un autre milieu de terrain de commettre une erreur fatale, Stanislas Oliveira perd la balle à une vingtaine de mètres de la surface et l'attaquant de Concarneau parvient à doubler la mise d'un plat du pied 2-0.

Les Rouges et Jaunes n'y sont plus et c'est au tour du gardien Basilio de perdre la balle mais finalement il parvient à empecher le 3-0 alors que le joueur Breton est sanctionéé pour une simulation.

Score final 3-0

Les Normands vont pousser et la conséquence est imédiate puisque les visiteurs du jour vont inscrire une dernier but dans les arrêts de jeu de la rencontre 3-0.

Avec cette défaite, Quevilly Rouen Métropole rétrograde d'une place à la 6ème position avant de recevoir Boulogne sur Mer samedi 24 septembre.

Nicolas Cloarec (entraineur Concarneau):

" on a le mérite de tenir la première mi-temps où on a été secoué face à une équipe qu'on savait bonne à domicile. On a  souffert, plier sans rompre. On a  joué en équipe et on a su être solide et profiter des erreurs de nos adversaires. Il fallait casser le bloc équipe. On voulait éviter la relation entre Oliveira et Rogie et Guezoui qui est en feu actuellement."

Anthony Rogie:

" On a fait une première mi temps cohérente dans nos principes. A la reprise, on s'est peut-être cru trop facile et on a mis moins de rythme dans nos conservations de balle moi le premier. On a plongé après le premier but. Mentalement, c'est regrettable. Il n'y a pas eu de réaction d'orgeuil. On a du mal de temps en temps à être moche dans le jeu par moment et on la payé aujourd'hui."

Manu Da Costa:

" Ce sont les deux erreurs de suite qui plombent le match. C'est difficile de rester dans le match après ça. C'était plié on savait qu'on avait laissé passer notre chance. Il faut savoir jouer mais être efficace dans le jeu. On est encore trop naif et imature et il faut franchir ce palier là. Je suis très en colère car on a laissé le match à l'adveresaire."

Réagir à l'article

Articles sur le même thème