Tendance Ouest

Rouen : inaugauration des  40 logements sociaux de la résidence Les Bateliers Actu

L'inauguration de la résidence "Les Bateliers" s'inscrit dans le cadre de la réhabilitation des quartiers ouest de Rouen.
© Tendance Ouest

Rouen : inaugauration des 40 logements sociaux de la résidence "Les Bateliers"

14h42 - 16 septembre 2016

ICF Habitat Atlantique, la filiale logement de la SNCF, a inauguré ce vendredi 16 septembre 2016 sa nouvelle résidence de logements sociaux au 7, rue Duguay Trouin à Rouen (Seine-Maritime) en présence d'élus locaux et de l'architecte qui a pensé l'édifice.

La résidence "Les Bateliers", en service depuis le mercredi 27 juillet 2016, accueille des locataires depuis le lundi 1er août 2016. En un peu plus d'un mois, une trentaine de logements sur les 40 que compte le site ont déjà trouvé preneurs. L'offre est large,et s'adapte à tous les profils: 16 T2, 17 T3 et 7 T4 composent les 40 logements sociaux, eux-même répartis en plusieurs catégories selon leur nature de financement et les revenus des potentiels locataires. Ainsi, étudiants, familles, ou jeunes souhaitant vivre en colocation pourront y trouver leur compte. Les loyers vont de 312 à 688 euros.

40 logements sociaux de 312 à 688 euros mensuels

Les cheminots, locataires historiques de ces résidences ICF Habitat depuis la création de cette filiale en 1927, ont eux droit à 13 logements, déjà tous attribués. Jean-Phillipe Dupont, directeur régional de la SNCF, s'en réjouit: "Ce n'est pas toujours le cas, donc nous nous réjouissons de la présence de cheminots dans ces murs. C'est important que ICF garde un lien fort avec le secteur ferroviaire. La région normande fait honneur à cette connexion, ici comme dans les sept sites de l'agglomération rouennaise. Donc en attendant de nouvelles lignes Paris-Rouen, on inaugure de nouveaux bâtiments!"

Réhabiliter les quartiers Ouest de la ville

Ce trait d'humour faisant référence au vieux serpent de mer de la Ligne Nouvelle Paris-Normandie n'a pour autant pas douché l'enthousiasme des élus locaux présents pour l'occasion. Aux côtés de Gilles Albertus, président d'ICF Habitat Atlantique, François Jolivet, directeur général d'ICF Habitat France, et Jean-Philippe Dupont, directeur de la SNCF région Normandie, Franck Plouviez, directeur de la Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) de Seine-Maritime, se trouvaient en effet Christine Rambaud, adjointe en charge de l'urbanisme à la ville de Rouen, Françoise Guillotin, vice-présidente de la Métropole Rouen Normandie et Valérie Fourneyron, députée de la Seine-Maritime. Soit l'ensemble du mille-feuille institutionnel local, partenaire intéressé de l'opération.

Christine Rambaud, au nom du maire Yvon Robert, a ainsi rappelé l'importance de ce complexe immobilier à 5 millions d'euros pour le développement des quartiers ouest de la ville: " La partie Ouest de la ville a longtemps été en marge des autres quartiers. L'inauguration de ce bâtiment moderne aux portes du quartier Ouest et qui répond aux normes écologiques les plus pointues servira d'impulsion à la réhabilitation de tout le quartier. Cela, plus le boulevard des Belges bientôt desservi par des transports en commun, montre que les choses bougent."

C'est également là une première implantation de logements sociaux dans Rouen: longtemps cantonnés aux hauteurs de la ville, le centre-ville et l'aile ouest de la capitale normande commencent à combler leur retard. Le fruit d'une politique sociale impulsée sous le mandat précédent de Valérie Fourneyron.

Une résidence moderne pour toutes les bourses

Le quatrième acteur immobilier français, dont 20% de ses 100 000 logements sont réservés aux foyers à revenu modeste, a donc pu bénéficier de toutes les aides nécessaires, et notamment financières, pour construire cette résidence. L'architecte en charge du projet Alain Elie confirme: "J'ai eu recours à un matériau noble en facade, de la pierre agrafée. c'est à la fois esthétique et isolant, ce qui est nécessaire car la circulation est plutôt intense en bordure du site. Du terrain désaffecté un peu sordide dont nous avons hérité, nous avons ainsi pu tirer un bâtiment pérenne, aux performances énergétiques optimum, respectueux des dernières normes d'accessibilité pour handicapés, et à la portée de toutes les bourses."

A LIRE AUSSI.

109.000 logements sociaux financés en France en 2015 (+2,3%)

Accueil des migrants : deux élus de Normandie signent "l'appel des maires solidaires"

 

 

 

Réagir à l'article

Articles sur le même thème