Tendance Ouest

Orne : les communistes d'Argentan en campagne contre l'armement de la police municipale Actu

La population d'Argentan (Orne) va être consultée sur l'armement de la police municipale.
© Tendance Ouest - JBB - tous droits réservés (illustration)

Orne : les communistes d'Argentan en campagne contre l'armement de la police municipale

08h35 - 16 septembre 2016 - par E.M

A Argentan (Orne), le torchon brûle entre le maire socialiste Pierre Pavis et les communistes, qui font partie de sa majorité municipale. La mairie organise une votation citoyenne sur la question de l'armement de la police municipale. Le PCF est "en colère". Il fait campagne contre.

La question de l’armement de la police municipale va-t-elle ébranler la majorité municipale à Argentan (Orne) ?

Les communistes (9 à 12 % des suffrages à Argentan), dont plusieurs représentants siègent au Conseil Municipal aux côtés du maire socialiste Pierre Pavis, étaient réunis ce jeudi soir 15 septembre 2016 pour préparer leur riposte, après l'annonce d'une votation citoyenne de la population, du 26 septembre au 10 octobre, sur le thème : "Doit-on armer les policiers municipaux argentanais?". 

Le PCF estime que ça ne se justifie pas.

"On n'est pas contre une votation citoyenne qui est un exercice démocratique. On est contre la question qui est posée et qui ne se justifie pas à Argentan" , explique Nicolas Ledentu, le secrétaire de la section locale du PCF, qui souligne qu'avec 48 % de logements sociaux dans la ville, ce dont ont besoin les habitants, c'est de travail, pas de Täser. Il rapelle aussi le faible nombre d'incidents liés à de la délinquance dans la cité ornaise, "qui a une gendarmerie, un commissariat, des gendarmes mobiles, et une police municipale".

Un armement coûteux et inutile.

Selon le PCF, cet armement coûterait dans les 10.000 euros, plus l'indispensable formation qu'il chiffre à quelques 25.000 euros annuellement… S'ajoute à cela le projet de vidéosurveillance dans les rues de la ville, que le PCF ne chiffre pas. "Il vaut mieux investir dans le vivre-ensemble, dans les association, occuper les jeunes, ça sera plus efficace", affirme le PCF.

Quelle légitimité ?

Le PCF dit respecter l'aspect démocratique d'une votation citoyenne, mais les communistes sont contre l'armement des policiers locaux. Le PCF qui s'interroge : "et si seulement une minorité d'argentanais participent à cette votation et que le OUI l'emporte, que fera le maire ? Peut-il ne pas armer la police si la votation exprime le contraire ? Qu'est-ce qui s'impose à lui au terme d'une telle votation ?"

Nicolas Ledentu, secrétaire de la section du PCF à Argentan :

Cette votation doit avoir lieu entre le 26 septembre et le 10 octobre 2016. Les argentanais recevront directement le matériel de vote. Ils pourront s'exprimer en déposant leur bulletin dans une urne en mairie, ou plus simplement, en le renvoyant par courrier postal.

 

Commentaires

  1. FOPM "LE" SYNDICAT N°1 DES POLICIERS MUNICIPAUX DE FRANCE
    17 septembre 2016 , 00:30

    FOPM REPOND A NICOLAS LEDENTU ARGENTAN, la ville des BISOUNOURS où rien ne se passera jamais, une ville tranquille… Alors que notre pays est toujours en état d'urgence, que la menace est constante, que certains maires pourtant contre, prennent enfin leurs responsabilités au vu des événements et arment maintenant leurs agents, à #ARGENTAN, on attend probablement un drame....Triste France. M le maire, Pierre PAVIS a déjà démontré il y a quelques semaines qu'il est incapable de prendre les mesures nécessaires à la protection de ses #policiersmunicipaux et de ses administrés en refusant à ses policiers une première fois (malgré leur demande insistante) les moyens pour travailler en sécurité, voilà qu'aujourd'hui, M le maire demande l'avis aux administrés pour entériner son refus ! Sera t'il épris d'autant d'esprit démocratique sur d'autres sujets, interrogera t'il les Argentanais sur le montant des impôts, le tarif de la cantine, de la piscine ou autre ? A FOPM nous en doutons ! Cerise sur le gâteau, voilà maintenant qu'un groupuscule politique (- de 15 points) au travers d'un « leader très locale » (https://www.facebook.com/nicolas.ledentu) s'immisce dans le débat qui traite pourtant d'un sujet grave alors qu'il en ignorent tout ! Il mélange du coup, politique archaïque et sécurité des fonctionnaires, moyens nécessaires pour travailler et logements sociaux....sa méconnaissance est intarissable sur les besoins, la réalité de terrain, les risques encourus à Argentan comme ailleurs dans l’hexagone par la #policemunicipale, même le coût de la formation des agents lui est étranger, mais pourtant il s'expriment publiquement contre. Comme disait AUDIARD, certains osent tout, c'est même à ça que l'on les reconnaît ! Pour votre information M LEDENTU, la formation pour un agent sera de 1600€ en moyenne selon les centres de formation pour une arme de la catégorie B. Soit, (on va vous faire le calcul) pour 5 policiers 8000€ et non 25000€ comme vous l'annoncez, enfin ce coût n’est pas non plus annuel puisque cette formation n'a lieu qu'une fois pour l'obtention du port d'arme. En revanche, (à #FOPM on est sympa !), on vous informe que chaque agent devra aller au stand de tir 2 fois par an au minimum et qu'une séance coûte environ 160€. Allez on récapitule, vu que les chiffres n'ont pas l'air d'être dans vos compétences non plus (1600 x 5) + (320 x 5) = 9600€ + 1700€ par taser ou (gratuit pour une arme de poing mise à disposition par l'état) on est très très loin des 35000€ que vous avanciez ! Enfin et pour conclure, rien n'empêche d'investir auprès des jeunes, des associations ou du fameux « bien vivre ensemble » et dans le même temps de veiller à la protection et à la sécurité des policiers municipaux et des habitants. D'être prêt au cas ou à intervenir, n'est ce pas cela aussi de vivre ensemble ? F. MICHEL SGAFOPM COMMUNICATION

    Signaler un contenu illicite
  2. pierre lot
    17 septembre 2016 , 18:24

    Monsieur Michel laisser les Argentanais s exprimer ..de quoi avez vous peur ?vous insultez notre maire ,et maintenant un représentant d un parti politique (je suis pas communiste ) mais vos propos sont des méthodes "facho" !! Je respecte votre point vu ,respectez ceux pour le Non ! Que connaissez vous de la ville d Argentan rien ...A Argentan il y a tout pour la sécurité des Argentanais pourquoi rajouter des armes ? Si Monsieur Ledentu parle dans le vide ,vous parlez dans le vide aussi car Nicolas est représentant CGT au centre de gestion des territoriaux de l'orne .Restez chez vous on a pas besoin d'analyse fachiste il y a le FN pour ça a Argentan !!! Ce parti politique n'est pas un groupuscule c est un parti démocrate et ce parti fait parti de l'histoire de France ! ils ont des élus ...arrêtez d insulter les argentanais et laissez nous débattre !grâce a vous je voterai non moi qui doutait

    Signaler un contenu illicite
  3. pierre lot
    17 septembre 2016 , 18:36

    Rester chez vous ,respecter notre ville ,notre maire et les composantes politique Argentanaises .

    Signaler un contenu illicite
  4. FOPM "LE" SYNDICAT N°1 DES POLICIERS MUNICIPAUX DE FRANCE
    18 septembre 2016 , 13:48

    Comme c'est amusant de lire autant de conneries dans si peu de lignes, ah ! la magie des réseaux sociaux…. Selon vous Nicolat LOT, à FOPM, nous utilisons des méthodes de fachos parce que nous demandons simplement la protection des policiers municipaux dans toutes les villes de France afin de pouvoir le cas échéant riposter et protéger les populations, que nous rappelons que les maires sont seuls décisionnaires pour ces démarches et insistons que ce n'est pas aux administrés de décider de ces sujets. Dans la phrase d'après vous dites respecter notre point de vue….. ? Monsieur, à Argentans comme ailleurs, le risque zéro n’existe pas et le simple fait de porter un uniforme est un risque en soit, mais ça comme le reste du sujet « Police » vous l'ignorez aussi visiblement et commentez enduis dans vos convictions archaïques. Pour votre gouverne sur un plan plus personnel, je vis et travaille en PM pas si loin que ça d'Argentan, une ville que je connais et dans laquelle je viens, encore une théorie à l'eau ! Sachez aussi que FOPM est apolitique, vos amalgames entre la sécurité, et un parti politique d’extrême droite démontre sans détour votre ouverture d'esprit. Vous nous exposez votre analyse de bout de comptoir traitant d'un sujet grave, la protection des agents en service, la sécurité, la délinquance mais ces sujets demandent un minimum de connaissance en la matière ce qui ne semble pas être le cas. Allez donc potasser M LOT, avec votre compère sur le sujet, sur nos missions, sur les risques encourus et revenez discuter avec de vrais arguments. Par vos propos, vous caractérisez exactement ce que à FOPM nous dénonçons quand un maire organise un référendum sur l'armement des #policiersmunicipaux, des gens qui n'y connaissent absolument rien et qui donne un avis. F.MICHEL SGAFOPM COMMUNICATION

    Signaler un contenu illicite

Réagir à l'article