Tendance Ouest

Calvados : il n’exécute pas sa peine de travaux d’intérêt général, direction la prison Actu

Le tribunal de grande instance de Caen au bord de l'Orne.
© BJ

Calvados : il n’exécute pas sa peine de travaux d’intérêt général, direction la prison

22h20 - 15 septembre 2016 - par J.B

Un jeune homme âgé de 22 ans a dû s'expliquer ce mercredi 14 septembre 2016 devant le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) pour non exécution de travaux d’intérêt général.

Christopher Evrin, 22 ans, n'a pas exécuté la peine de travaux d’intérêts général à laquelle il était condamné en avril 2014, alors qu'il avait dix-huit mois pour le faire. Il a été jugé le mercredi 14 septembre 2016 par le tribunal de grande instance de Caen (Calvados). Malgré son jeune âge, son casier judiciaire atteste de délits de violence, de vols par effraction et de vols aggravés.

"Si cette peine n'est pas exécutée, c'est de la prison ferme"

Béatrice Dupuis, la présidente de l'audience lui demande : "Aviez-vous bien compris à l’époque que si ce travail n'était pas fait, vous aviez une période de prison ferme ?". Le prévenu répond qu'il était en formation. Mais, renseignements pris, de ce côté-là non plus, la motivation n’était pas au rendez-vous… Durant toute la matinée, il dormait et ne respectait donc pas les horaires. Il aurait, par ce comportement, mis en échec tous les projets proposés.

Il ne se présente pas au juge d’application des peines

A la fin, il finit tout de même par décrocher un BAFA, et doit donc effectuer sa peine dès septembre 2015. Mais il ne se présente pas devant le juge d'application des peines. Lorsque le procureur requiert trois mois de prison ferme, le jeune homme affirme : "Mais je voulais le faire !" La présidente lui signifie alors qu'il doit cesser de tenter d'embrouiller les choses. "Vous nous avez menés en bateau, nous sommes donc peu enclins à la clémence". Il est condamné à 3 mois de prison ferme, toutefois aménageables.

 

A LIRE AUSSI.

Réagir à l'article