Tendance Ouest

Hockey: cruelle prolongation pour les Dragons de Rouen face à Djurgarden Sport


© Stephane Heude

Hockey: cruelle prolongation pour les Dragons de Rouen face à Djurgarden

08h51 - 12 septembre 2016 - par F.B

Quatrième et dernier match de poule de Champions Hockey League pour les Dragons de Rouen (Seine-Maritime) qui sont allés une nouvelle fois en prolongation mais qui s'inclinent au final 4-3 face à Djurgarden (Suède) samedi 10 septembre 2016.

Après avoir emmené les Suisses de Davos également en prolongation mardi 6 septembre 2016 (score final 3-2), les Jaunes et Noirs ont réussi à accroché les Suédois de Stockholm samedi 10 septembre 2016 lors du dernier match de poule de Coupe d'Europe.

Des Rouennais logiquement dominés

Le début du match est à l'avantage des Suédois et c'est donc logiquement qu'après deux minutes de jeu, Ollas-Matsson trouve le fond des filets sur un lancer du poignet à mi distance. Les Dragons de Rouen (Seine-Maritime) ne se laissent pas impressionner et sur leur première occasion sérieuse de la rencontre, le jeune Joran Reynaud propulsé sur la 4ème ligne pour une de ses premières apparitions en pro délivre un caviar derrière la cage pour la reprise de Damien Raux 1-1.

Les Suédois reprendront l'avantage à la 12ème minute sur un but d'abord annulé pour une cage deplacée mais finalement accordé après avoir fait appel à la vidéo (2-1).

Des Dragons au mental

Au retour de la première pause, ce sont une nouvelle fois les Suédois qui se mettent en évidence et qui creusent l'ecart à la 26ème minute sur un but d'Eriksson (3-1). Les Rouennais ne se laissent pas abattre et deux minutes plus tard, c'est François-Pierre Guenette, sur un déboulé côté droit, qui repique dans l'axe et qui adresse un lancer puissant qui trompe Tellqvist (3-2). Les Dragons se sentent pousser des ailes et quelques minutes plus tard, c'est Loic Lampérier qui récupère un rebond sur un nouveau tir de Guenette (3-3).

Une nouvelle prolongation cruelle

Le dernier tiers ne donnera pas de but et lors de la prolongation, un scénario identique au match contre Davos se présente. Les Dragons prennent une penalité sèvère infligée a Marc-André Thinel et sur la supériorité à 4 contre 3, c'est Robin Press qui trouve un lancer précis qui trompe Sabourin et qui donne la victoire finale à Djurgarden (4-3).

Même si ce match était un match pour l'honneur, les Dragons de Rouen auront prouvé qu'ils pouvaient tenir tête aux grandes nations européennes et se sont préparés de la meilleure des manières pour débuter le championnat qui débute mercredi 14 septembre face aux Rapaces de Gap.

Fabrice Lhenry: " Je suis déçu car les joueurs ont encore travaillé énormement ce soir et j'aurais vraiment aimé qu'ils sortent avec la victoire pour récompenser cette campagne de CHL. Sur les deux derniers matchs, on a progressé. Ils auraient mérité de sortir sous l'ovation du public malheureusement, on perd encore en prologantion mais on a vu de très bonnes choses et c'est une bonne préparation pour le championnat. On a été un petit peu timorés pendant 5 minutes et après on a fait un excellent 2ème tiers. On a pris de la confiance, pas paniqué malgré l'équipe adverse qui mettait la pression. On a mieux joué defensivement qu'à Djurgarden."

Marc-André Thinel: " On ressent de la frustration, on a su accrocher deux très bonnes équipes. C'est malheureux pour le résultat mais il ne faut pu trop y penser. La penalité est dure, on y va tout les deux pour le palet, je sors avec le palet et je suis sanctionné, c'est comme ça."

Joran Reynaud: " Les Suédois vont très vite. C'était dur pour moi. J'avais un peu de pression car c'est rare que je joue en pro, j'ai eu du mal à dormir pendant la sieste (sourire). J'ai réussi à faire une passe, ça restera un bon souvenir pour moi. L'intensité des Suédois est rimpressionante et ils sont très costauds. Demain, je joue Anglet avec les juniors et maintenant j'ai onze heures de car (sourire), c'est le grand écart."

A LIRE AUSSI.

Réagir à l'article

Articles sur le même thème