Tendance Ouest

Ligue 1: Balotelli, star de la 4e journée Actu

Le nouvel attaquant de l'OGC Nice Marion Balotelli pose revêtu du maillot niçois à l'Allianz Riviera, le 2 septembre 2016
© AFP/Archives

Ligue 1: Balotelli, star de la 4e journée

15h42 - 10 septembre 2016 - par AFP

Les grands débuts de Mario Balotelli avec Nice contre Marseille, dimanche en clôture, constitueront l'attraction première de la 4e journée de Ligue 1, qui verra Monaco et Guingamp tenter de conserver la tête du classement et Lyon se relancer avant la Ligue des champions.

. Balotelli: opération séduction

Nice occupe la 3e place, preuve de son entame solide. Mais il a fini premier du mercato en tentant le pari Balotelli. L'Italien marchera-t-il sur les traces de Hatem Ben Arfa, autre surdoué du ballon rond qui a réussi sa résurrection sur la Côte d'Azur la saison passée ? Les Aiglons gagneraient à voir un tel phoenix renaître et la Ligue 1 avec eux, a fortiori depuis que Zlatan Ibrahimovic est parti faire le spectacle en Angleterre.

Si l'OGCN sait qu'il a une star en son sein, il espère surtout voir le joueur faire parler de lui sur le terrain. Et quoi de mieux que la réception du voisin marseillais pour briller d'entrée ? L'OM (11e) respire mieux depuis sa première victoire face à Lorient (2-0), mais reste fragile, alors que le rachat du club par l'homme d'affaire américain Frank McCourt doit être conclu "d'ici la fin de l'année".

Chez les Niçois, on guettera également le retour en L1 d'un autre talent, Younès Belhanda qui fut un des artisans du titre de champion de France de Montpellier en 2012, le dernier avant que débute l'hégémonie parisienne. Comme Balotelli, le Marocain pourrait entrer en cours de jeu avec les Aiglons, qui débuteront jeudi leur campagne d'Europa League contre Schalke 04.

. Lyon: opération rebond

Durant la trêve internationale, le président Jean-Michel Aulas a été sur tous les fronts. Il a milité pour la réforme de la Ligue des champions, proposé un quota minimum de joueurs formés dans les clubs inscrits en L1, et même tenté de recaser son ancien entraîneur Hubert Fournier à la tête de l'équipe de France féminine (Olivier Echouafni a finalement été nommé).

Tout cela, après avoir mis la pression à Bruno Genesio, au sortir de la défaite à Dijon (4-2), plombée par deux autres mauvaises nouvelles, le coup reçu au genou gauche par Alexandre Lacazette et l'indisponibilité a priori jusqu'à la fin du mois de Nabil Fekir, qui a subi une arthroscopie au genou droit dont il s'était rompu les ligaments il y a un an.

Finalement, Lacazette sera bien présent pour recevoir Bordeaux, tout comme Rachid Ghezzal. Ils ne seront pas de trop pour compenser les absences de Christophe Jallet (dos), Mathieu Valbuena (adducteurs) et Clément Grenier (tibia), alors Maxwel Cornet est lui incertain (cuisse).

Face à des Bordelais (8e) privés de Jérémy Toulalan et dont le dernier déplacement a viré à la catastrophe à Toulouse (4-1), les Lyonnais (4e) vont devoir réagir au Parc OL, à quatre jours d'y recevoir le Dinamo Zagreb en Ligue des champions.

. Monaco: opération marathon

Après un mois d'août très chargé mais réussi, avec à la clé la qualification en C1 (où il débutera à Tottenham mercredi) et une victoire probante face au PSG (3-1), Monaco espère rester dans ce cercle vertueux. Co-leader avec Guingamp, l'ASM a rendez-vous à Lille (13e), le premier match d'une série de six en 17 jours. Et ce alors que l'état de forme de plusieurs de ses joueurs est incertain.

Si Benjamin Mendy (cuisse) est forfait, Djibril Sidibé n'est rentré de sélection que jeudi, tout comme Tiemoué Bakayoko (Espoirs), Joao Moutinho et Bernardo Silva (Portugal). Quant à Radamel Falcao, son retour dans le groupe est espéré, six semaines après son claquage à la cuisse gauche. Les Monégasques devront être plus forts que la fatigue.

. Guingamp: opération glaçons

Leader surprise du championnat, l'En-Avant se verrait bien prolonger le plaisir à l'occasion de la réception de Montpellier (14e), un club qui a montré la voie il y a quatre-cinq ans en croyant à ce rêve inaccessible de titre, finalement enlevé au nez et à la barbe du PSG en 2012.

Les Guingampais en sont bien loin, et l'euphorie ne les a pas gagnés. Néanmoins un troisième succès viendrait consolider le potentiel de cette équipe dont le leitmotiv a été résumé par le milieu de terrain Lucas Deaux: "Soyons humble, gardons les pieds sur terre... mais soyons ambitieux quand même".

Programme de la 4e journée:

Vendredi:

Paris SG - Saint-Etienne 1-1

Samedi:

(17h00) Lyon - Bordeaux

(20h00) Angers - Dijon

Bastia - Toulouse

Guingamp - Montpellier

Lille - Monaco

Lorient - Nancy

Dimanche:

(15h00) Nantes - Metz

(17h00) Rennes - Caen

(20h45) Nice - Marseille

Réagir à l'article

Articles sur le même thème