Tendance Ouest

Le littoral de Normandie cartographié pour la première fois en 3D Actu

C'est d'un avion que les relevés laser seront réalisés à 400 mètres d'altitude, et par segments de 300 mètres de large.

Le littoral de Normandie cartographié pour la première fois en 3D

17h22 - 09 septembre 2016

Une campagne de relevés laser a été lancé à la fin du mois d'août 2016 et doit permettre à terme de disposer de cartes de topographie du littoral de Normandie et d'apprécier son évolution.

Le projet était évoqué depuis 2013 : il est devenu réellement concret le 28 août 2016. C'est le long de la côte ouest du département de la Manche qu'a débuté un relevé laser de grande ampleur du littoral normand. Une campagne menée par avion qui aura lieu dorénavant tous les six ans, et permettra une cartographie continue entre l'intérieur des terres et les premiers centaines de mètres de mer.

Une première sur le littoral manchois

"La technologie existe depuis quelque temps, mais n'avait encore jamais pu être utilisée sur le littoral de la Manche, dont les eaux troubles ne permettaient pas de bons résultats", détaille Nathalie Pfeiffer, chef de projet du Réseau d'observation du littoral normand et picard. En s'assurant d'une météo clémente et de conditions de basse mer, les essais ont finalement été concluants. Et ont permis le lancement de cette première campagne, qui a débuté en août et se poursuivra jusqu'à fin octobre, puis au printemps. "Pour la première fois, nous aurons une carte des "petits fonds" de notre côte". La campagne se focalise sur un espace compris entre 400 mètres à l'intérieur des terres, et la distance en mer où la profondeur de l'eau atteint cinq mètres de profondeur en basse mer. Les premières données seront mis à disposition à la fin de l'année.

À terme, les scientifiques comme les élus et décideurs de l'urbanisme côtier disposeront ainsi d'un outil fiable et renouvelé sur les caractéristiques de leur part de littoral, entre la baie du Mont Saint-Michel et la côte nordique, jusqu'à la frontière belge. D'où une meilleure prévention des zones submersibles et un aménagement du littoral en conséquence, dans un contexte où la montée des eaux et l'érosion croissante du trait de côte posent de sérieuses questions.

Réagir à l'article

Articles sur le même thème