Tendance Ouest

CINEMA Infiltrator, un film prenant Loisirs

Thriller américain sorti mercredi 7 septembre 2016
© ARP Sélection

CINEMA Infiltrator, un film prenant

09h52 - 09 septembre 2016 - par L.D

Découvrez la critique du film "Infiltrator" avec Bryan Cranston et Diane Kruger.

Je vous parle aujourd'hui d'Infiltrator, un thriller avec Bryan Cranston et Diane Kruger présenté au festival du cinéma américain de Deauville.

On retrouve Bryan Cranston dans le domaine de la drogue. Sauf que contrairement à Breaking Bad, il est cette fois du bon côté de la barrière et incarne un agent du FBI spécialisé dans l'infiltration dans les cartels de drogue. Cette histoire est tirée d'une histoire vraie relatée dans une autobiographie. Celle de Bob Mazur, qui s'est évertué à faire tomber le cartel de Pablo Escobar.

Dès le début du film, j'ai été transportée dans les années 80 grâce à une ambiance subtile et des décors maîtrisés. Pas de kitsch, on s'y croit tout de suite. L'ambiance au FBI et chez les gangsters est aussi au top , j'ai eu l'impression à chaque instant que tout pouvait basculer dans la violence. C'est un point fort du film, nous en tant que spectateurs, sommes toujours dans l'inconfort, comme ces infiltrés. J'ai eu peur pour eux, je retenais mon souffle après une hésitation, un regard fuyant.

Emir Abreu, le coéquipier de Bob Mazur interprété par John Leguizamo, est vraiment au top dans son infiltration. J'ai ressenti la maîtrise de son personnage et de sa connaissance des codes des dealers. Ce n'est pas la performance d'infiltration du héros Bob Mazur qui m'a marquée en revanche, mais plutôt sa façon de danser sur le fil de ses personnalités. Je l'ai senti tout du long au bord de la bascule, pas vraiment la folie, mais Bob Mazur est tout près de basculer dans le côté obscur de sa couverture de blanchisseur d'argent Bob Musella.
C'est vraiment intéressant de voir la répercussion de ses actions sur sa vie personnelle et familiale.

Le plus du film, c'est aussi de montrer le côté humain de l'infiltration. Nous ne sommes pas des robots, alors il n’est pas impensable de nouer des liens avec les criminels que nous côtoyons tous les jours. Sentir cet attachement naissant et forcément crève-cœur, le film arrive à nous le montrer.

Infiltrator est un bon film d'infiltration, qui m'a laissé sur le qui-vive toute la séance. J'ai vibré et tremblé pour les personnages, preuve d'une bonne maîtrise. Je vous recommande donc ce film, actuellement au cinéma.

Galerie photos

Réagir à l'article

Articles sur le même thème