Tendance Ouest

Caen. Ivre et médicamentée, elle emprunte le périph à contre-sens Actu

L'un des couloirs du tribunal de grande instance de Caen.
© BJ

Caen. Ivre et médicamentée, elle emprunte le périph à contre-sens

09h00 - 08 septembre 2016 - par J.B

Le mercredi 30 mars 2016, vers minuit, une voiture roule à contre-sens sur le périphérique nord de Caen (Calvados). A son bord : une femme ivre et sous médicament. Cette dernière vient d'être jugée par le tribunal correctionnel.

Dans la nuit du mercredi 30 au jeudi 31 mars 2016, une jeune conductrice de 24 ans emprunte le périphérique de Caen (Calvados) à contre-sens. Finissant par heurter la glissière de sécurité, elle termine son périple dans l'herbe à hauteur du CHU. A l'arrivée des secours, elle a perdu connaissance. Reprenant ses esprits, elle se montre perdue et complétement somnolente. Elle est en fait en état d'ivresse (2,25g d'alcool par litre de sang) et sous l'effet de tranquillisants.

Cocktail alcool médicaments
Elle a comparu le mercredi 7 septembre 2016 devant le tribunal de grande instance de Caen pour conduite sous emprise alcoolique et pour mise en danger de la vie d'autrui. Ses souvenirs des faits sont très flous. Elle avait bu, seule chez elle pour calmer son angoisse, puis avait éprouvé le besoin de prendre l'air et d'aller voir un ami.

Personnalité bipolaire
De l'expertise psychiatrique ressort une personnalité bipolaire (maniaco-dépressive) qui n'est pas dangereuse. Son avocat insiste sur le fait qu'il faut prendre les souffrances qui accompagnent sa cliente en considération. Il ajoute qu'ayant été hospitalisée après cet accident, elle a perdu son travail d'aide-soignante et en conséquence son logement (ainsi que sa voiture).

La procureur, même si elle considère que les conséquences auraient pu être dramatiques, au vue de tous ces éléments requiert une peine modérée.

Au final, la jeune femme repart avec une dispense de peine.

Réagir à l'article

Articles sur le même thème