Tendance Ouest

Sport-loisir : le longe côte séduit les Bas-Normands

06h00 - 16 juillet 2011 - par M.G

Gros plan sur un sport peu connu mais qui se prête parfaitement à la détente en ce début d'été : le longe côte.

En 2005, un entraîneur d'aviron a eu l'idée de mettre ses rameurs à l'eau différemment. La pagaie ne servait plus à ramer sur un bateau, elle aidait à avancer en marchant. C'est ainsi qu'est né à Dunkerque le longe côte, sport qui « consiste à longer la côte dans l'eau, jusqu'à la poitrine à peu près », précise Joël Gernez, président du Comité régional de la discipline. Diffusé sur tout le littoral français, le concept s'est rapidement étendu. Ses arguments convainquent un large public. « Tout le monde peut pratiquer, souligne Joël Gernez. Les plus sportifs peuvent essayer de marcher très vite dans l'eau. On peut atteindre 7 km/h. Moi je suis plus loisir et je marche à 2,5 km/h. Dans tous les cas, l'effort est musculaire, pas articulaire. »

Déjà trois clubs dans le Calvados

Fédéré au niveau national par l'association Sentiers Bleus, qui a établi des règles de sécurité rigoureuse, le longe côte « assure un travail musculaire, cardiaque et respiratoire complet », d'après ses défenseurs. Il se pratique en toutes saisons, équipé de chaussures spéciales et d'une combinaison adaptée à la température de l'eau. Trois clubs existent sur les côtes du Calvados, à Saint-Laurent-sur-Mer, sur la Côte de Nacre et à Merville-Franceville.

Pour plus d'informations rendez-vous sur sentiersbleus.fr.

> Audio : écoutez Joël Gernez, président du Comité régional de la discipline

Partager l'article

Articles sur le même thème

Commenter l'article